éTV 24/7 BreakingNewsShow :
Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Actualités

Les Seychelles ajoutent plus de valeur culturelle aux offres touristiques

seyetn_1
seyetn_1
Écrit par éditeur

Dans le but d'améliorer l'expérience des visiteurs tout en préservant l'authenticité de Mission Lodge - l'un des sites patrimoniaux les plus précieux des Seychelles - quatre grandes entreprises de construction locales h

Print Friendly, PDF & Email

Dans le but d'améliorer l'expérience des visiteurs tout en préservant l'authenticité de Mission Lodge - l'un des sites patrimoniaux les plus précieux des Seychelles - quatre grandes entreprises de construction locales ont promis leur soutien pour aider à ramener ce site à sa splendeur d'origine.

Mardi dernier, le 4 août 2015, le Ministre du Tourisme et de la Culture, Alain St.Ange, et le Directeur Général (PDG) de la Seychelles Heritage Foundation (SHF), Patrick Nanty, ont posé la première pierre du réaménagement de Loge Missionnaire. C'est le début d'un projet qui verra la création d'un espace d'accueil et d'un centre d'information des visiteurs avec une galerie ainsi qu'une cafétéria, un plus grand parking et des sanitaires.

Parmi les invités de marque présents à la cérémonie, il y avait la Secrétaire principale à la Culture, Benjamine Rose ; chef de la direction du Conseil national des arts, Jimmy Savy; l'administrateur du district de Port Glaud, Egbert Aglae ; et les quatre entreprises de construction travaillant sur le projet, à savoir Vijay Construction, Laxmanbhai Construction, Shreeji Construction et Allied Builders.

Lors de son allocution d'ouverture, M. Nanty a remercié les quatre entrepreneurs dont la contribution combinée de 1 million de SCR a contribué à faire du projet une réalité. Un remerciement spécial a également été adressé à Constance Ephelia Resort qui a offert de fournir des panneaux d'information et de nommer chacune des plantes endémiques trouvées dans le site du patrimoine. M. Nanty a mentionné que le projet de réaménagement de Mission Lodge vise à rendre le site plus convivial et sécuritaire pour les visiteurs. En fait, le sentier central sera amélioré pour le confort des visiteurs, y compris la réinstallation d'une surface en pierre et l'installation d'un éclairage tamisé pour toutes les activités de fin de soirée. Il y aura également la restauration, le bouclage et la reconstruction de certaines parties des ruines pour conserver le site et son histoire.

De plus, M. Nanty a révélé qu'une signalisation bien améliorée qui s'intègre bien à l'environnement sera placée principalement à proximité des ruines pour offrir aux visiteurs un aperçu enrichissant. Selon M. Nanty, il croit que fournir aux visiteurs des informations appropriées les aidera à être mieux informés et responsables de l'environnement du site lors de leurs visites.

Pour sa part, le ministre St.Ange a également remercié les quatre entrepreneurs et Constance Ephelia Resort pour leur participation clé en déclarant que « c'est une situation gagnant-gagnant pour le pays lorsque nous travaillons tous ensemble. Le ministère du Tourisme et de la Culture s'engage à garder les portes ouvertes au secteur privé, car nous voulons que vous continuiez à être non seulement le visage des Seychelles, mais aussi l'épine dorsale dont notre pays a besoin. »

Le ministre du Tourisme a poursuivi en expliquant que « mieux nous comprenons d'où nous venons, mieux nous pourrons comprendre où nous en sommes et où nous nous dirigeons demain en tant que nation ». C'était en référence aux cinq cultures qui font partie intégrante du patrimoine des Seychelles, l'une étant l'Afrique. « En 1872, environ 2,500 XNUMX esclaves africains aux Seychelles ont été libérés et parmi eux se trouvaient de nombreux enfants. Ces ruines sont un rappel de la colonie et de l'école qui représentent un effort plus humain de la part d'autres pour fournir un abri et une éducation aux enfants. C'est maintenant à nous de conserver ce site et de raconter son histoire », a déclaré le ministre St.Ange.

Le ministre du Tourisme espère que le projet de réaménagement de Mission Lodge et de ses nouvelles installations apportera certainement une valeur ajoutée au site et attirera plus de visiteurs ainsi que stimulera la candidature du site pour devenir un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

À propos de Mission Lodge (Venn's Town)

Le Mission Lodge était à l'origine connu sous le nom de Venn's Town (du nom d'un missionnaire aglican, Henry Venn) et a été créé à la fin du XIXe siècle par une société missionnaire. Après l'abolition de l'esclavage, environ 19 2,500 esclaves africains ont été libérés à Mahé en 1870. Quelques années plus tard, le gouvernement colonial de l'époque avait accepté la proposition faite par la Missionary Society de créer une école pour les enfants d'esclaves africains libérés qui inauguré officiellement en 1876. Aujourd'hui, les ruines de cette ancienne école sont encore bien visibles, faisant ainsi de Mission Lodge l'une des attractions touristiques les plus visitées des Seychelles. Depuis les confins ombragés et paisibles d'un belvédère où la reine Elizabeth II s'asseyait autrefois pour le thé, les visiteurs peuvent profiter de vues vraiment spectaculaires sur les paysages forestiers verdoyants de Mahé, les montagnes et la côte azur.

PHOTOS:

En haut – Le point de vue populaire de Mission Lodge offrant des vues à couper le souffle.

Milieu gauche - La signature d'un protocole d'accord entre la Seychelles Heritage Foundation et les quatre entrepreneurs privés.

Au milieu à droite – Le ministre du Tourisme et de la Culture, Alain St.Ange, adressant son discours aux invités de marque réunis.

En bas – Le ministre St.Ange et le directeur général (PDG) de la Seychelles Heritage Foundation (SHF) et Patrick Nanty posent la première pierre.

Les Seychelles sont un membre fondateur de la Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

éditeur

La rédactrice en chef est Linda Hohnholz.