éTV 24/7 BreakingNewsShow :
Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Actualités

Le Canada investira 50 millions de dollars dans l'initiative d'assurance contre les risques climatiques du G7 dans les pays en développement

0a1_3653
0a1_3653
Écrit par éditeur

OTTAWA, Canada - Aujourd'hui, l'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a annoncé la contribution du Canada de 50 millions de dollars canadiens à l'Initiative du G7 sur l'assurance contre les risques climatiques t

Print Friendly, PDF & Email

OTTAWA, Canada - Aujourd'hui, l'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a annoncé la contribution du Canada de 50 millions de dollars canadiens à l'Initiative du G7 sur l'assurance contre les risques climatiques pour aider les habitants des pays en développement à se protéger contre les conséquences économiques de catastrophes naturelles fréquentes telles que de graves inondations, des sécheresses ou de violentes tempêtes.

L'assurance aide les pays pauvres et vulnérables à renforcer leur résilience face aux impacts du changement climatique en couvrant une partie des risques résultant de catastrophes naturelles et d'événements météorologiques extrêmes. En collaboration avec le G7 et nos pays partenaires, le Canada s'emploie à fournir à jusqu'à 400 millions de pauvres de plus une assurance contre les risques liés aux changements climatiques d'ici 2020.

Le Canada est l'un des principaux contributeurs au soutien de l'assurance contre les risques climatiques dans les pays en développement, notamment par sa participation au mécanisme d'assurance contre les risques de catastrophe dans les Caraïbes. Depuis sa création en 2007, la Facilité a effectué 13 paiements pour des ouragans, des tremblements de terre et des précipitations excessives totalisant environ 38 millions de dollars américains à huit gouvernements membres.

La contribution du Canada à l'Initiative du G7 sur l'assurance contre les risques climatiques contribuera à stimuler une plus grande couverture des marchés efficaces d'assurance contre les risques climatiques dans les pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles. Ce faisant, nous travaillerons en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes en finançant des polices d'assurance.

L'annonce d'aujourd'hui fait partie de l'engagement du Canada de 2.65 milliards de dollars canadiens au cours des cinq prochaines années pour soutenir la transition des pays en développement vers des économies à faibles émissions de carbone qui sont à la fois plus vertes et plus résilientes au changement climatique. Il s'agit de la plus importante contribution canadienne au financement climatique jamais réalisée.

Devis

«Les risques et les coûts du changement climatique pour les pays en développement sont très importants et le Canada est fier de faire sa part pour offrir un meilleur accès à l'assurance.

- L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

«Les pays en développement sont les plus touchés par le changement climatique. Le Canada s'est engagé à aider les pays les plus pauvres et les plus vulnérables à s'adapter aux effets néfastes des changements climatiques, notamment en utilisant des mécanismes novateurs comme l'assurance contre les risques climatiques.

- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie
Faits saillants

De produits connexes

• L'assurance contre les risques climatiques est un moyen d'obtenir une assurance contre les risques d'événements météorologiques extrêmes tels que des inondations violentes, des sécheresses ou des tempêtes violentes. Elle peut jouer un rôle important en fournissant une sécurité contre la perte d'actifs, de moyens de subsistance et de vies, et l'Initiative du G7 sur l'assurance contre les risques climatiques vise à augmenter le nombre de personnes couvertes par ce type d'assurance de 400 millions d'ici 2020.

• Le Canada a été le plus grand contributeur à la mise en place de la Facilité d'assurance contre les risques de catastrophe dans les Caraïbes, en fournissant 25 millions de dollars de 2007 à 2012.

• Le Canada versera également 10 millions de dollars à l'Organisation météorologique mondiale pour soutenir de meilleurs systèmes d'alerte précoce dans les communautés les plus vulnérables dans le cadre de l'initiative des systèmes de risque climatique et d'alerte précoce (CREWS). Ce financement contribue à l'objectif global d'aider les pays en développement à devenir plus résilients au climat.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

éditeur

La rédactrice en chef est Linda Hohnholz.