Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Conclusion du 4e Forum mondial de l'OMT sur le dialogue interculturel à Bakou, Azerbaïdjan

Les ministres du tourisme du monde entier se sont rendus cette semaine à Bakou, en Azerbaïdjan, pour assister au 4e Forum mondial sur le dialogue interculturel.

Cette réunion était non seulement importante pour écouter le président azerbaïdjanais, mais elle a réuni une dernière fois de nombreux candidats en lice pour le poste de secrétaire général avant que le Conseil exécutif ne se réunisse à Madrid le 12 mai pour voter pour la personne capable de diriger le tourisme mondial. à partir de 2018.

L'Azerbaïdjan préside la prochaine réunion du Conseil exécutif.

Parmi les candidats présents, il y avait Mme Dho Young-shim de Corée, l'hon. Walter Mzembi du Zimbabwe (en photo) et M. Zurab Pololikashvili de Géorgie qui n'avaient pas été vus très souvent lors d'autres événements de l'OMT récemment.

L'actuel Secrétaire général de l'OMT, M. Taleb Rifai, avait ceci à dire lorsqu'il s'est adressé à l'audience à Bakou:

Nous avons entendu aujourd'hui des messages importants du président azerbaïdjanais », a déclaré le Secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) Taleb Rifai lors de la cérémonie d'ouverture du 4e Forum mondial sur le dialogue interculturel.

Il a noté que ce qui s'est passé dans le passé se répète dans le futur: «En tant que dirigeants mondiaux, nous devons nous diriger vers la droite dans un seul navire. Nous devons permettre aux gens de voyager librement. Aujourd'hui, le monde est confronté à des épreuves à plusieurs endroits. Les gens doivent se respecter les uns les autres ».

Il a déclaré qu'un emploi sur 10 est lié au tourisme: «La part du tourisme augmentera dans les années à venir. Cependant, si nous avons autorité, nous devons également assumer la responsabilité. Le mouvement de 1,800,000,000 XNUMX XNUMX XNUMX de personnes crée une opportunité pour le développement des économies nationales ».

Le Secrétaire général de l'OMT a déclaré que les compétences des jeunes peuvent s'améliorer en voyageant dans différents endroits: «Les gens s'enrichissent spirituellement et se connaissent en voyageant. Aujourd'hui, il y a un manque de tolérance et de compréhension. Les gens doivent s'unir et lutter contre les stéréotypes. Cette année sera déclarée année du tourisme. Cela nous permet d'unir nos efforts. Les défis mondiaux peuvent être éliminés grâce au partenariat. Nous devons respecter les personnes, l'environnement et nous exprimons le respect de soi par cela. Nous voyagerons toujours en Azerbaïdjan. L'Azerbaïdjan est un endroit agréable, le pays du feu. Vous avez de bonnes personnes ».

Des enfants locaux ont joué pendant l'événement.