Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

L'administration Trump répond à la Corée du Nord

versus
versus
Avatar
Écrit par éditeur

Les bureaux de la sécurité intérieure et de la défense civile de Guam (GHS / OCD), en collaboration avec le Centre régional de fusion de Mariana (MRFC) et des partenaires fédéraux et militaires, continuent de surveiller les événements récents entourant la Corée du Nord et leurs actions menaçantes. Les bureaux sont fermes et fermes dans leurs déclarations précédentes sur cette situation dynamique.

Dans un récent communiqué de presse du bureau de l'attaché de presse de la Maison Blanche, le 14 août, le secrétaire à la Défense Jim Mattis et le secrétaire d'État Rex Tillerson ont déclaré: «Nous demandons des comptes à Pyongyang.

«Les déclarations du secrétaire Mattis et du secrétaire Tillerson donnent un aperçu du fait que les États-Unis exercent des pressions diplomatiques et économiques sur la Corée du Nord», a déclaré George Charfauros, conseiller à la sécurité intérieure de Guam. «Nous souscrivons à cette approche et souscrivons aux déclarations des deux secrétaires. Tout en priant pour que la diplomatie l'emporte, nous aussi, nous tenons Pyongyang pour responsable de ses actions contraires à ce que nous savons être le mieux pour la région et le monde. Nous les tenons responsables de tout dommage ou dommage causé à notre île et au reste des Mariannes. "

En réponse aux menaces du président Trump, l'armée nord-coréenne a annoncé la semaine dernière qu'à la mi-août, elle soumettrait un plan à Kim Jong-un, le dirigeant nord-coréen, pour le lancement de quatre missiles balistiques dans les eaux autour de Guam, le territoire américain qui abrite des bases militaires américaines.

M. Kim a examiné le plan lundi et a déclaré qu'il attendrait un peu avant de dire à l'armée de procéder aux lancements de missiles.

L'Agence centrale de presse coréenne a rapporté: «Il a déclaré que les impérialistes américains avaient pris le nœud coulant autour de leur cou en raison de leur racket d'affrontement militaire imprudent, ajoutant qu'ils regarderaient un peu plus la conduite stupide et stupide des Yankees.

Pour plus d'informations, contactez Jenna Gaminde, responsable de l'information publique du SGH / OCD au (671) 489-2540 ou par e-mail au [email protected]