Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

L'Arabie saoudite s'apprête à construire une nouvelle mégapole futuriste pour le tourisme

Mariage saoudien
Mariage saoudien
Avatar

L'Arabie saoudite n'est pas le premier pays que la plupart des touristes pensent visiter. Mais si le prince héritier saoudien réussit, la nouvelle ville de Neom deviendra une attraction majeure et un lieu prometteur pour vivre avec les touristes utilisant un Arabie Visa pour y arriver.

«Vous pouvez regarder ces anciennes collines et ne rien voir, ou vous ne pouvez rien voir qui vous retienne», dit une voix aux accents britanniques sur une vidéo promotionnelle pour la nouvelle ville, appelée Neom; ceci, comme une femme vêtue de jambières noires et sans voile fait tourner les roues de charrette sur le sable. «Aucune façon de penser, aucune restriction, aucune division, aucune excuse, juste un potentiel infini.

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane a dévoilé le plan de l'immense ville et zone commerciale du nord-ouest du pays lors d'une conférence internationale dans la capitale de Riyad. Il a déclaré que la ville, qui sera plus grande que le pays africain du Rwanda, serait financée par l'État ainsi que par des investisseurs locaux et internationaux.

«La contribution de Neom au PIB du royaume devrait atteindre au moins 100 milliards de dollars d'ici 2030», a déclaré le prince héritier dans un communiqué. «Il est en passe de devenir une nouvelle destination dynamique» sur la côte de la mer Rouge et du golfe d'Aqaba.

Le coût estimé est astronomique. Salman a déclaré qu'il serait soutenu par plus de 500 milliards de dollars du gouvernement saoudien, d'un nouveau fonds souverain et d'investisseurs locaux et internationaux. Il comprend un pont enjambant la mer Rouge, qui relierait Neom à l'Égypte et à la Jordanie.

Le prince, 32 ans, a promis de transformer l'économie saoudienne et de réduire sa dépendance au pétrole. Mais certains analystes pensent que le Royaume évolue peut-être trop vite.

La première phase de Neom ne devrait pas être achevée avant au moins 2025, il faudra donc au moins huit ans pour que les entreprises et les personnes puissent s'y installer.

Il y a aussi des questions sur l'emplacement. Il peut chevaucher des parties de l'Égypte et de la Jordanie, y compris la péninsule du Sinaï, qui jouxte Israël. Le Sinaï a été le théâtre de dizaines d'affrontements violents entre les forces de sécurité égyptiennes et des groupes terroristes djihadistes.

«L'Arabie saoudite a eu un bilan irrégulier en ce qui concerne la réalisation de mégaprojets», a déclaré Jason Tuvey, un économiste spécialisé dans le Moyen-Orient chez Capital Economics au Royaume-Uni à The Media Line. «Par exemple, la Cité économique du roi Abdallah (KAEC) près de Djeddah a fait face à des retards répétés et a déjà subi quatre plans directeurs.»

Tuvey a déclaré que la KAEC devrait compter jusqu'à deux millions d'habitants, mais que jusqu'à présent, seules 5,000 XNUMX personnes vivent leur en permanence. Il a souligné que Neom risquait également de «détourner l'attention des réformes économiques annoncées précédemment par [l'Arabie saoudite]». De plus, le pays souffre déjà d'une raréfaction des ressources, ce qui se traduit par une baisse importante des prix du pétrole.

Il n'est pas non plus certain que les clercs conservateurs accepteront la nature de roue libre de la ville projetée. Le mois dernier, l'Arabie saoudite a annoncé qu'elle lèverait son interdiction de conduire les femmes, mais d'autres lois de tutelle pour les femmes resteront en vigueur.

Neom devrait couvrir quelque 25,000 XNUMX kilomètres carrés, une région «d'inspiration avec de la place pour vos plus grandes idées», promet le clip promotionnel. «Une terre créée pour libérer les gens du stress - une culture véritablement mondiale de tous les lieux et de tous les milieux que vous pouvez imaginer et qui peut montrer au reste de la planète comment c'est fait.

Ce n’est pas exactement une «langue saoudienne» prototypique mais, quel que soit le succès futur du projet, cela pourrait être le point.

SOURCE : http://www.themedialine.org/biztec/saudi-arabia-set-build-new-futuristic-mega-city/