Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Nouvelle loi / politique du tourisme pour le Kenya

balala
balala
Avatar
Écrit par éditeur

Il a été rapporté depuis Nairobi que le gouvernement kenyan s'est apparemment mis d'accord sur le texte d'une nouvelle loi sur le tourisme, qui, une fois adoptée et rendue opérationnelle, prévoira la formation de nouveaux organes.

Il a été rapporté depuis Nairobi que le gouvernement kenyan s'est apparemment mis d'accord sur le texte d'une nouvelle loi sur le tourisme, qui, une fois adoptée et rendue opérationnelle, prévoira la formation de nouveaux organes.

Outre une nouvelle autorité du tourisme, susceptible d'être une plate-forme d'octroi de licences et d'inspection, une société de financement du tourisme devrait être créée, probablement le successeur de la Kenya Tourist Development Corporation.

La nouvelle loi prévoirait également l'ouverture d'offices régionaux du tourisme afin de faciliter une plus grande diffusion des activités touristiques à travers le pays. Le cabinet a également approuvé une nouvelle politique globale du tourisme qui, une fois adoptée, guidera le secteur au cours de la prochaine décennie et au-delà.

On espère que le sort de la nouvelle loi et de la nouvelle politique ne sera pas le même qu'en Ouganda, où la mise en œuvre de la politique du tourisme est depuis longtemps bloquée parmi les bureaucrates malheureux opposés à la mise en œuvre d'éléments cruciaux de la politique.

En outre, les progrès ont été entravés par un manque de soutien financier du ministère des Finances pour mettre en œuvre et faire fonctionner la loi, ce qui laisse la taxe touristique proposée - visant à financer, entre autres institutions, l'Office du tourisme ougandais et l'hôtellerie et le tourisme national. institut de formation - suspendu en suspens, refusant un financement durable au secteur.