Le Monténégro tue sa compagnie aérienne nationale pour en créer une nouvelle

Le Monténégro tue sa compagnie aérienne nationale pour en créer une nouvelle
compagnies aériennes monténégro

Le ministre monténégrin des investissements en capital du gouvernement nouvellement élu a annoncé hier, la veille de Noël, que le gouvernement n'accorderait plus d'aide d'État à la compagnie aérienne nationale Montenegro Airlines.

La décision équivaut à un verdict de mort pour la compagnie aérienne, car c'est la seule chance de survie était la loi de 2019 sur l'investissement dans la consolidation et le développement de la société de transport aérien de passagers et de marchandises «Montenegro Airlines»

Selon un rapport paru dans le média BDK basé en Serbie, le 3 septembre 2020, l'Agence monténégrine pour la protection de la concurrence a publié une décision d'ouvrir une procédure formelle d'examen sur la compatibilité avec les règles en matière d'aides d'État de l'aide d'État octroyée en vertu de Lex MA.

Au cours de la procédure qui a abouti à cette décision, le Gouvernement a tenté de prouver que l'ensemble des mesures prévues dans le cadre de Lex MA, d'une valeur totale de 155,1 millions d'euros, était conforme au principe de l'investisseur en économie de marché, et donc non aide d'État. Le gouvernement a fourni une analyse économique préparée par Deloitte qui proposait que la Lex MA réussisse le test MEO. L'Agence a constaté plusieurs lacunes dans l'analyse et n'a pas accepté la conclusion selon laquelle l'aide d'État au titre de Lex MA était conforme au MEOP. Elle a demandé au gouvernement de présenter une demande officielle d'approbation des aides d'État. La décision sur la compatibilité de Lex MA avec les règles relatives aux aides d'État est toujours en suspens. L'Agence a également ordonné au gouvernement d'annuler l'octroi de l'aide sur la base de Lex MA. À ce moment-là, 43 millions d'euros sur un total de 155.1 millions d'euros avaient été transférés à la compagnie aérienne. Entre-temps, la Commission européenne est également intervenue après avoir reçu une plainte le 4 décembre 2020 de Ryan Air, alléguant que Montenegro Airlines a reçu une aide d'État supérieure à 43 millions d'euros cette année.

Ce qui nous attend?

Étant donné qu'elle a ouvert le 3 décembre 2019 une enquête formelle sur la compatibilité de Lex MA avec les règles en matière d'aides d'État, l'Agence devra conclure cette procédure. Il est actuellement difficile de voir un autre résultat de ces procédures, mais une conclusion selon laquelle Lex MA est une aide d'État incompatible. Cela signifie que l'Agence devra ordonner au ministère des investissements en capital, qui a le transport dans son portefeuille, de récupérer le montant de l'aide qui avait déjà été transféré à Montenegro Airlines. Le délai de mise en conformité avec l'ordre de recouvrement est de quatre mois. Le ministère des investissements en capital aura alors l'obligation de préparer, dans les deux mois suivant la décision de l'Agence, sa propre ordonnance de recouvrement contre Montenegro Airlines, avec un plan de redressement et un calendrier. L'ordre de recouvrement du ministère est un titre exécutoire. Si une procédure d'insolvabilité est ouverte sur Montenegro Airlines, l'État sera le créancier de l'insolvabilité. Si le ministère ne délivre pas l'ordre de recouvrement contre Montenegro Airlines dans les deux mois suivant l'ordonnance de recouvrement de l'Agence, l'Agence peut intenter une action en comptabilité judiciaire devant le tribunal administratif.

Sans aide d'État, il est peu probable que l'entreprise puisse fonctionner plus longtemps. Selon les prévisions, les avions seront immobilisés dans quelques semaines. * Selon la loi, la demande d'insolvabilité contre Montenegro Airlines peut être déposée par tout créancier de Montenegro Airlines, ainsi que par la compagnie elle-même.

Le gouvernement a annoncé qu'il créerait une nouvelle compagnie aérienne nationale dans les mois à venir, avec un investissement d'environ 30 millions d'euros. La compagnie aérienne devrait être opérationnelle d'ici l'été 2022. La création de la nouvelle compagnie aérienne prendra non seulement du temps, mais sera également entravée par le fait que les créneaux actuellement détenus par Montenegro Airlines seront perdus et que la nouvelle compagnie aérienne devra conclure de nouveaux accords internationaux et acquérir les permis nécessaires. Cela pourrait avoir un impact négatif sur la saison estivale 2021 au Monténégro, car Montenegro Airlines transportait plus de 50% des touristes. Le secteur du tourisme au Monténégro a déjà plongé de 90% dans ses revenus entre janvier et septembre 2020 en raison des restrictions COVID-19. On s'attend à ce que le marché intervienne et que les transporteurs privés reprennent certaines des lignes rentables. Il reste à voir si le gouvernement sera l'unique actionnaire de la nouvelle société ou recherchera un partenaire de coentreprise.

Print Friendly, PDF & Email

Nouvelles connexes