Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

L'Ouganda Tourism Board recherche un nouveau PDG

UTB
UTB

Le poste de PDG de l'Office du tourisme de l'Ouganda est à gagner alors que Stephen Asiimwe tire sa révérence après quatre ans à la barre.

Le poste de PDG de l'Office du tourisme de l'Ouganda est à gagner alors que Stephen Asiimwe tire sa révérence après quatre ans à la barre.

À la suite de la restructuration des principales agences gouvernementales, dont l'Office ougandais du tourisme, on aurait pensé que personne ne serait disposé à diriger un navire qui doit être déclassé.

La chef de la fonction publique, Catherine Bitarakwate, a depuis précisé que la restructuration serait échelonnée sur les trois prochaines années et a annoncé le poste de PDG aboutissant à une liste restreinte de trois candidats pour des entretiens oraux pour remplacer l'actuel PDG Stephen Asiimwe, qui n'aurait apparemment exprimé aucun intérêt à renouveler. son contrat.

«Les candidats suivants Seguya Andrew Ggunga, Ajarova Lilly et Ochieng Bradford ont été invités à des entretiens oraux», selon une lettre signée par le Dr Mbabazi, secrétaire de la Commission de la fonction publique.

Le Dr Seguya est l'ancien directeur exécutif de l'Uganda Wildlife Authority (UWA), qui a été remplacé en mars par M. Sam Mwandha.

Mme Lilly Ajarova, la seule femme candidate présélectionnée est l'actuelle directrice exécutive de Jane Goodal, Ngamba Island Chimpanzee Sanctuary and Wildlife Conservation Trust, également répertoriée pour absorption par le ministère du Tourisme de la Faune et des Antiquités (MTWA).

M. Ochieng est directeur des affaires générales à l'Autorité des marchés publics et de l'aliénation des biens publics.

La place pour le PDG adjoint, y compris l'actuel PDG adjoint John Ssempebwa, Senyondwa Ronald, Kakooza Ivan, Karibwije Daniel, Kawere Richard et Simon Kasyate, est également annoncée.

Le choix d'Asiimwe était peut-être une décision prudente étant donné que 90% du personnel sous sa direction n'avait pas été retenu lors de la récente restructuration en septembre.

Sous son mandat, cependant, l'engagement d'une entreprise de relations publiques sur les marchés sources anglophones et germanophones a conduit à une augmentation des arrivées de visiteurs atteignant 1.3 million en 2016 avec des dépenses équivalentes à environ. 1.4 milliard USD.

Fait remarquable, l'Ouganda a récemment fait la liste des voyageurs cool de la National Geographic pour 2019; la liste très attendue du magazine nomme les destinations «incontournables» de l'année, et les efforts de relations publiques ont dû y contribuer, aidés par la hausse du Rwanda dans le coût des permis de gorille.

Espérons que le nouveau PDG répondra à la plus grande critique qui hantait la direction précédente, celle de restituer les budgets alloués au fonds consolidé du ministère des Finances au grand dam du secteur privé.