Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Lufthansa se tourne vers les médias pour obtenir de l'aide à FRAPORT: 3000 passagers pris dans le chaos

Aéroport FRA
Aéroport FRA

Le groupe Lufthansa sollicite les médias pour leur aide à attirer l'attention sur la situation dans le terminal 3000 de l'aéroport de Francfort (FRAPORT), après que XNUMX de leurs passagers n'ont pas pu effectuer leur vol hier. Hier était l'une des journées de voyage les plus chargées en Allemagne.

Le groupe Lufthansa sollicite les médias pour leur aide à attirer l'attention sur la situation dans le terminal 3000 de l'aéroport de Francfort (FRAPORT), après que XNUMX de leurs passagers n'ont pas pu effectuer leur vol hier. Hier était l'une des journées de voyage les plus chargées en Allemagne.

Lufthansa affirme que le personnel de sécurité est débordé, provoquant des retards pour 3000 passagers qui ont raté leur vol Lufthansa lors de l'une des journées de voyage les plus chargées d'Allemagne hier, le début de la saison des vacances de Noël.

Un porte-parole de la police fédérale allemande a déclaré aux médias allemands. « Hier a été la journée la plus chargée pour FRAPORT. Nous avons eu 200,000 XNUMX passagers. un nombre record.

Les passagers ont dû faire la queue jusqu'à 90 minutes, 88 vols LH ont été retardés. Il est remarquable que les vols n'aient pas été retardés, car Lufthansa avait le sens de la responsabilité envers le client et attendait ses passagers, mais le retard était dû au fait que Lufthansa voulait maintenir son record de ponctualité et a décollé alors que les passagers faisaient toujours la queue pour la sécurité. Le retard a été causé par le fait que Lufthansa a dû décharger les valises vérifiées par les passagers retardés.

La lecture du communiqué de presse entre les lignes et publié uniquement en allemand par le groupe Lufthansa avait des inquiétudes quant à la perte de revenus de la compagnie aérienne. Il n'y avait pas un mot sur une réelle inquiétude pour leurs passagers. Le communiqué ne mentionne aucune tentative sur la façon dont LH a aidé les passagers à retarder les vols pour rattraper les procédures de la police fédérale allemande.

Le Dr Detlef Kayser, membre du conseil d'administration de Lufthansa, a déclaré aux médias : « L'année prochaine, nous devrions travailler avec la police fédérale allemande (responsable des contrôles de sécurité) et FRAPORT pour résoudre ces problèmes.

Cela semble être une bonne résolution du Nouvel An.

Juste en juillet Lufthansa a accueilli 13 millions de passagers ce mois-ci.