Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Illégal: Uber interdit à Bruxelles

0a1a-8
0a1a-8

Un tribunal de commerce belge a déclaré Uber illégal à Bruxelles. Le tribunal de commerce néerlandophone s'est rangé du côté des compagnies de taxi locales et a interdit le service de covoiturage dans la capitale belge.

Un tribunal de commerce belge a déclaré Uber illégal à Bruxelles. Le tribunal de commerce néerlandophone s'est rangé du côté des compagnies de taxi locales et a interdit le service de covoiturage dans la capitale belge.

Le tribunal a jugé que la loi autorisait uniquement les services de taxi à opérer dont les chauffeurs étaient en possession d'un permis de taxi et d'un éclairage spécial sur le toit pour opérer à Bruxelles, confirmant une décision rendue en décembre contre le service Uberpop.

Chaque non-conformité peut entraîner une amende de 10,000 11,300 € (XNUMX XNUMX $) pour la plate-forme, ont déclaré les médias locaux.

Cette décision vise à clarifier une décision prise à l'origine en 2015, qui ordonnait à la société basée aux États-Unis de fermer son service à bas prix avec des chauffeurs non professionnels, Uberpop, à Bruxelles, tandis que le service UberX plus cher n'est pas affecté. La commande de décembre vise apparemment tous les services Uber, cependant, la partie francophone examine toujours le cas.

Pendant ce temps, une entreprise de taxi locale accuse Uber d'avoir interprété la décision du tribunal de 2015 à sa manière de poursuivre ses activités, a rapporté RTL citant le directeur de Taxis Verts Michel Petre.

Uber affirme que cette décision n'a pas d'effet immédiat sur ses activités, a déclaré l'avocat de la société en Belgique, Etienne Kairis, à La Dernière Heure. Il estime également qu '«il n'y a aucune raison» de bloquer UberX.

La start-up de la Silicon Valley a une longue histoire de tensions avec les compagnies de taxi locales à travers l'Europe. Les gouvernements des Pays-Bas, d'Italie, d'Espagne et d'Allemagne se sont rangés du côté des taxis traditionnels qui prétendent que le service ne respecte pas les règles de transport locales et l'ont partiellement interdit. Certains pays ont totalement interdit l'application populaire, notamment la Hongrie et la Bulgarie.

Uber est dans l'eau chaude dans de nombreuses juridictions. À Hawaii, Taxi de Charley et le PDG Dale Evans avait été un critique ouvert citant des problèmes de sécurité et un traitement injuste et a rendu Uber sans voix.