Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Renforcer la résilience des SMTE des Caraïbes: l'OEA lance un projet de 500,000 $

DSC_2903
DSC_2903
Avatar

L'Organisation des États américains (OEA) a lancé un projet de 500,000 XNUMX $ US pour aider les petites et moyennes entreprises touristiques (SMTE) de la région à renforcer leur résilience aux catastrophes naturelles.

Le projet a été lancé lors de la 2e Conférence mondiale sur l'emploi et la croissance inclusive: petites et moyennes entreprises touristiques (PME), organisée au Montego Bay Convention Center par le gouvernement et l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies le 29 janvier.

S'exprimant avant le lancement, le ministre du Tourisme, l'hon. Edmund Bartlett a déclaré: «Nous sommes très heureux d’avoir la vaste expertise du Secrétaire général adjoint de l’Organisation des États américains (OEA), Nestor Mendez, lors du lancement qui, je suis heureux de dire, vient apporter des cadeaux. Ce projet de résilience très important pour nos SMTE aidera à renforcer les capacités de notre secteur afin de mieux nous aider à devenir plus résilients en cas de perturbations.

Le projet est financé par le Département d'État des États-Unis et géré par le Secrétariat du développement intégré de l'OEA. Il aidera les petites entreprises touristiques des Caraïbes à surmonter les divers défis qui affectent la capacité des gouvernements et des entreprises à poursuivre leurs activités commerciales pendant et après les événements catastrophiques dans les Caraïbes.

Les pays participants qui devraient en bénéficier sont: Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, Belize, la Barbade, la Dominique, la Grenade, Haïti, Sainte-Lucie, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, le Suriname et Trinité-et-Tobago.

Il se déroulera sur une période de deux ans, l'objectif principal étant de réduire la gravité, l'impact et la durée des perturbations causées par une catastrophe sur les opérations des petites entreprises dans les Caraïbes.

«Les Caraïbes sont parmi les régions du monde les plus dépendantes du tourisme et il n’existe aucune autre région dont l’industrie du voyage et du tourisme soit aussi vulnérable aux catastrophes que les Caraïbes. Il est indéniable que le changement climatique présente une menace existentielle pour les petits États insulaires en développement et les zones côtières basses, qui comprennent les pays des Caraïbes », a déclaré le Secrétaire général adjoint de l'OEA, Nestor Mendez.

Il a également noté que «l'OEA a identifié, parmi les principaux besoins à long terme de la région, la nécessité de se préparer aux catastrophes et de gérer les crises liées au tourisme, de plans de communication ainsi que de méthodologies à suivre avant et après une catastrophe.»

Cette 2e Conférence mondiale sur l'emploi et la croissance inclusive: les petites et moyennes entreprises touristiques (PME) est une réponse directe à la conférence mondiale sur l'emploi et la croissance inclusive organisée en Jamaïque en 2017, qui a mis en évidence de nombreux défis permanents auxquels Les PME, y compris les problèmes d'accès au crédit, de marketing, de technologie et de développement des affaires.

Les organisateurs de la conférence ont donc jugé prudent d'organiser un autre événement axé uniquement sur les SMTE et les meilleures pratiques qui ont un rapport direct avec leur développement.