Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Poutine: la Russie continuera d'évoluer vers la levée des restrictions pour les touristes

0a1a-47
0a1a-47

Selon le président russe Vladimir Poutine, l'entrée de courte durée sans visa pour les étrangers et les visas électroniques est la voie à suivre pour la Russie si elle veut devenir un paradis touristique. Mais Poutine a également déclaré que cela ne devrait pas se faire au détriment de la «sécurité».

"Nous n'obtiendrons rien en interdisant le tourisme ou dans tout autre domaine", a déclaré le président russe lors du forum Business Russia à Moscou.

Les touristes, qui arrivent sur des bateaux de croisière à Saint-Pétersbourg, peuvent rester dans la ville pendant trois jours sans visa et "cette pratique doit être généralisée et étendue" dans toute la Russie, a-t-il dit, en particulier en Extrême-Orient.

«Nous devons également passer à une utilisation plus large des visas électroniques. C'est évident." Le gouvernement russe y travaille déjà, mais il y a une certaine résistance de la part des agences de sécurité et du ministère des Affaires étrangères que Poutine a dit qu'il devait surmonter.

«Il faut reconnaître que leur position est souvent justifiée. Nous vivons dans un monde compliqué. Nous devons comprendre que l’admiration de nos hôtes étrangers n’est pas partagée par les instances officielles des pays d’origine. »

Ainsi, la Russie continuera d'évoluer vers la levée des restrictions pour les touristes, mais cela se fera «progressivement et prudemment», a promis le chef de l'Etat.

La Coupe du Monde de la FIFA, que la Russie a accueillie l'année dernière, s'est avérée être un succès pour l'expérience d'entrée sans visa, puisque 3.4 millions de touristes n'étaient autorisés à utiliser que leurs Fan-ID comme papiers d'entrée. Cependant, ce n'était pas si facile à organiser pour les autorités, a déclaré Poutine.

Selon lui, un grand nombre d'étrangers sont venus en Russie «sous le couvert de supporters de football» dans le but réel de se rendre dans les pays voisins, y compris ceux de l'UE.

«Nos agences compétentes ont dû travailler dur en coopération avec des collègues de ces pays afin d’empêcher les intrus de s’y rendre.»