Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

De Kurt Cobain à Soundgarden: Morrison Hotel Gallery lance le mois du grunge

0a1a-202
0a1a-202

Joyeux anniversaire Kurt Cobain!

En l'honneur de ce qui aurait été le 50e anniversaire de Kurt Cobain, Morrison Hotel Gallery annonce sa prochaine exposition: Grunge - The Rise of a Generation, une exposition de photographies célébrant la musique grunge, la mode, l'attitude et son impact sur quiconque a écouté Nirvana, Soundgarden, Pearl Jam ou portait une chemise en flanelle.

Nirvana's Bleach est sorti il ​​y a 30 ans cette année. Soundgarden's Superunknown fêtera son 25e anniversaire le 8 mars. Le grunge fait son grand retour et ça se passe maintenant.

Ouverture le 8 mars à New York, Los Angeles et Maui, Grunge - The Rise of a Generation est une collection d'images prises par des photographes légendaires qui étaient au milieu de tout ce qui est grunge.

Caractérisée par une mode effilochée, un sentiment d'apathie maussade et des sons lents et riches en riffs, l'ère du grunge n'est pas seulement une bande originale d'une maturation angoissée, mais définit en outre les sentiments généraux de toute une génération. Un genre musical pas comme les autres, le grunge a pris l'agression du punk et l'intensité du heavy metal et a ajouté des éléments qui ont donné à la musique sa signature grincante, distorsion boueuse. Frappant son rythme commercial au début des années 90, «le son de Seattle» donne naissance à un panthéon de dieux du grunge, y compris, mais sans s'y limiter, Nirvana, Alice in Chains, Stone Temple Pilots et le feuillage persistant Kurt Cobain autrefois surnommé par Time «le John Lennon du nord-ouest en mouvement.

Alors que les débuts de Nirvana, Bleach, célèbre son 30e anniversaire cette année et que Superunknown de Soundgarden fête ses 25 ans le 8 mars, Morrison Hotel Gallery lance le Mois Grunge en reconnaissance du genre qui provoquerait tout un mouvement culturel pop avec le dévoilement de Grunge: Rise of a Generation , une exposition photographique mettant en lumière le travail de Lance Mercer, Jesse Frohman et de nombreux autres photographes d'exception qui ont contribué à définir un phénomène culturel qui continue de résonner auprès des publics du monde entier.

Parmi les photographies mises en évidence dans l'exposition, il y a des images qui résument l'ambiance sans vernis qui a traversé la scène grunge. Il y avait depuis le début le photographe Lance Mercer, né à Seattle, qui a commencé à documenter ce qui allait être un changement sismique dans la musique et la culture américaines dès son apparition. De 1991 à 1995, Mercer part en tournée avec Pearl Jam comme photographe officiel. Pendant ce temps, il a photographié l'élévation du groupe au statut légendaire - l'énergie brute d'Eddie Vedder sur scène juxtaposée avec lui se détendre dans les coulisses à côté d'une bouteille d'alcool, ainsi que le groupe posant en tas sur une colline de Seattle. À partir d'Alice in Chains, le travail époustouflant de Mercer ramène les téléspectateurs à une époque où sale et impoli est devenu le nouveau paradigme du son et du style.

Un certain nombre d'autres photographes extraordinaires étaient également sur le point de capturer la culture visuelle du mouvement grunge datant de 1986 lorsque Ebet Roberts a photographié Sonic Youth se produisant sur scène au CBGB de New York dans une série de clichés qui finiraient par capturer les débuts de toute l'ère du grunge. De plus, les premières images de Soundgarden par Karen Mason-Blair et Jay Blakesberg résonnent avec les nombreuses raisons pour lesquelles le groupe en viendrait à définir le son distinct de Seattle, qu'il s'agisse de montrer un Cornell aux cheveux longs et une équipe transpirant et plongeant le public dans une frénésie ou une foule. -surfer sur une vague de fans. De plus, lors de l'une des dernières séances photo officielles avec Nirvana avant la mort prématurée de Kurt Cobain, Jesse Frohman a capturé une série de clichés de l'homme de tête enveloppé dans un cardigan en peau de léopard, une casquette de chasse et des lunettes de soleil surdimensionnées en émail couvrant la tête et le visage. Distants mais étrangement vulnérables et connectés, ces portraits dessinent l'héritage d'une icône improbable.

«Avec Grunge: Rise of a Generation, nous ne célébrons pas seulement le 30e anniversaire de Nirvana's Bleach, le 25e anniversaire de Soundgarden's Superunknown, ou les artistes dont les contributions existent dans la capsule temporelle d'un genre; nous célébrons également les implications durables d'un phénomène culturel », a déclaré Marcelle Murdock, directrice de la galerie. «Mettant en vedette les contributions pionnières de prédécesseurs du grunge comme Sonic Youth en dialogue avec les suspects habituels comme Nirvana, Soundgarden, Pearl Jam, Hole et L7, entre autres, Grunge: Rise of a Generation fournit le cadre d'une conversation plus holistique mais englobante entre le super célèbre et les franges de la maturation d'un mouvement définitif.

En plus de l'exposition, Jesse Frohman donnera une conférence le 14 mars, à la galerie de New York, où il discutera de ses séances photo avec Cobain et Cornell. Son livre, Kurt Cobain: The Last Session, sera également disponible à la vente.

«En tant que personne qui a atteint l'âge adulte à l'époque, je n'ai jamais imaginé la possibilité - et encore moins l'importance - de revisiter la période avec un regard neuf en collaboration avec certains de mes photographes et artistes préférés de tous les temps. Avec cela, j'ai hâte de présenter cette exposition spéciale d'une telle importance sociale et personnelle ce printemps à la Morrison Hotel Gallery. ajoute Murdock.

Grunge: The Rise of a Generation ouvrira au public le 8 mars et se poursuivra jusqu'au 31 mars.

Photographes présents dans le salon:

Richard Bellia
Jay Blakesberg
Justin Borucki
Danny Clinch
Henry Diltz
Jesse Frohman
Lynn Goldsmith
JJ Gonson
Bob Gruen
Karen-Mason Blair
Clay Patrick McBride
Catherine McGann
Lance Mercer
Dustin Rabin
Amy Rachlin
Ebet Roberts

Groupes en vedette dans l'émission:

Alice in Chains
Trou
L7
Mudhoney
Nirvana
Pearl Jam
Sonic Youth
Soundgarden
Pilotes de temple de pierre