Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Exercice 2018 de Fraport: le chiffre d'affaires et les bénéfices augmentent considérablement

fraportlogoFIR
fraportlogoFIR
Avatar
Les conseils d'administration proposent une augmentation du dividende à 2 euros - Les perspectives restent positives Au cours de l'exercice 2018 (se terminant le 31 décembre), Fraport AG a poursuivi sa croissance en réalisant de nouveaux records de chiffre d'affaires et de bénéfices.
Soutenu par une forte croissance du nombre de passagers dans son aéroport de Francfort et dans les aéroports du groupe dans le monde, le chiffre d'affaires a augmenté de 18.5% à près de 3.5 milliards d'euros. Après ajustement des revenus liés aux dépenses d'investissement pour les mesures d'expansion dans les sociétés internationales du Groupe (sur la base d'IFRIC 12), le chiffre d'affaires a augmenté de 7.8% à plus de 3.1 milliards d'euros. Environ les deux tiers de cette augmentation peuvent être attribués au portefeuille international de Fraport - les aéroports du Brésil et de Grèce, en particulier, y apportent une contribution significative.
Le président du conseil d'administration de Fraport AG, Dr. Stefan Schulte, a déclaré: «Nous sommes heureux de revenir sur une autre année très réussie, en particulier pour les aéroports de notre groupe dans le monde. Ici à Francfort, cependant, 2018 a présenté des défis en raison des contraintes de l'espace aérien européen et de la forte demande de trafic. A moyen et long terme, nous sommes très bien positionnés à l'aéroport de Francfort et dans nos activités internationales. De plus, nous jetons les bases d'une croissance à long terme en mettant en œuvre nos projets d'expansion.
Objectifs de revenus et de revenus atteints
Le résultat d'exploitation (EBITDA du Groupe) a augmenté de façon marquée de 12.5% à plus de 1.1 milliard d'euros. Le résultat du Groupe (bénéfice net) a encore augmenté, de 40% à 505.7 millions d'euros. Cela comprend les bénéfices tirés de la vente de la participation de Fraport dans l'aéroport de Hanovre, qui
contribué 75.9 millions d'euros. Cependant, même sans les effets positifs de la transaction de Hanovre, Fraport a déjà atteint ses objectifs de chiffre d'affaires et de bénéfice. Le cash-flow opérationnel a légèrement baissé de 2.0% à 802.3 millions d'euros. Cela est principalement dû aux variations des actifs nets courants liés à la date de clôture. Après ajustement de ces changements, le cash-flow opérationnel a augmenté de 18.8% à 844.9 millions d'euros. En ligne avec les attentes, le cash-flow libre a fortement baissé de 98.3%, en raison de dépenses d'investissement plus importantes pour l'aéroport de Francfort et les activités internationales de Fraport, tout en restant en territoire positif à 6.8 millions d'euros.
Compte tenu de l'évolution positive de l'activité, le Directoire et le Conseil de Surveillance proposeront à l'Assemblée Générale Ordinaire de porter le dividende à 2.00 EUR par action pour l'exercice 2018 (exercice 2017: 1.50 EUR par action).
Le trafic passagers augmente sensiblement à FRA et à l'étranger Desservant quelque 69.5 millions de passagers, l'aéroport de Francfort (FRA) a atteint un nouveau record de passagers en 2018 et une croissance de 7.8% par rapport à 2017.
Le PDG Schulte a commenté: «Nous sommes heureux que les compagnies aériennes aient considérablement élargi leurs offres de vols à l'aéroport de Francfort pour la deuxième année consécutive, améliorant ainsi la connectivité et la prospérité des entreprises bien au-delà de la région Rhin-Main de Francfort.
Jusqu'à l'ouverture de la première jetée du nouveau terminal 3 à la fin de 2021, nous nous concentrerons sur le maintien d'un haut niveau de qualité de service à l'aéroport de Francfort - tout en faisant face aux contraintes affectant l'ensemble de l'industrie aéronautique. En particulier, l'amélioration de la situation aux points de contrôle de sécurité sera une priorité pour nous. »
En réponse à la forte croissance des passagers, Fraport a embauché plus de 3,000 nouveaux membres du personnel à l'aéroport de Francfort en 2018. Malgré les contraintes rencontrées à certains points de processus centraux dans les terminaux pendant les périodes de pointe - en particulier aux points de contrôle de sécurité - la satisfaction globale des passagers à l'égard de l'aéroport de Francfort était à 86% en 2018 - affichant même une légère augmentation par rapport à l'année précédente (2017: 85%). Pour fournir un espace supplémentaire pour les points de contrôle de sécurité, Fraport investit dans une extension de
Terminal 1 pour l'installation de sept voies de sécurité supplémentaires à l'été 2019.
Le portefeuille international de Fraport a également enregistré une augmentation significative du trafic passagers en 2018. Au Brésil, les deux aéroports de Porto Alegre et Fortaleza ont enregistré une augmentation de 7.0% pour atteindre 14.9 millions de passagers en 2018 - la première année d'exploitation de ces aéroports par Fraport Brasil. Dans les 14 aéroports grecs, le trafic a augmenté de près de 9% pour atteindre 29.9 millions de passagers. L'aéroport d'Antalya en Turquie a augmenté de 22.5% pour atteindre 32.3 millions de voyageurs, un nouveau record historique de passagers.
Perspectives: la croissance devrait se poursuivre
Fraport prévoit une croissance soutenue dans tous les aéroports du Groupe au cours de l'exercice 2019. À l'aéroport de Francfort, le volume de passagers devrait augmenter entre environ XNUMX et XNUMX% environ.
Fraport s'attend à ce que le chiffre d'affaires consolidé augmente légèrement jusqu'à environ 3.2 milliards d'euros (ajusté pour IFRIC 12). L'EBITDA du Groupe devrait atteindre une fourchette d'environ 1,160 1,195 millions d'euros et d'environ 16 2019 millions d'euros, malgré les revenus non récurrents provenant de la vente de la participation de Fraport dans l'aéroport de Hanovre. L'application de la norme comptable IFRS 685 - qui modifie les règles comptables pour les contrats de location - apportera non seulement une contribution positive à l'EBITDA du Groupe, mais entraînera également des amortissements beaucoup plus élevés au cours de l'exercice 725. En conséquence, Fraport s'attend à ce que le Groupe L'EBIT se situera entre environ 420 millions d'euros et environ 460 millions d'euros. La société prévoit également d'afficher un résultat Groupe (bénéfice net) d'environ 2 millions d'euros et environ 2019 millions d'euros. Le dividende par action devrait rester stable au niveau supérieur de XNUMX EUR pour l'exercice XNUMX.
Les quatre segments d'activité de Fraport en un coup d'œil
Le chiffre d'affaires du segment Aviation a augmenté de 5.5% pour atteindre un peu plus d'un milliard d'euros. Cela s'explique en partie par la hausse des recettes provenant des redevances aéroportuaires résultant de l'augmentation du trafic passagers à l'aéroport de Francfort. À 1 millions d'euros, l'EBITDA du segment a augmenté de 277.8% d'une année sur l'autre, tandis que l'EBIT du segment a augmenté de 11.3% à 6.5 millions d'euros.
Les revenus du segment Retail & Real Estate ont chuté de 2.8 pour cent d'une année sur l'autre à 507.2 millions d'euros. L'une des principales raisons de cette baisse était la diminution significative du produit de la vente de terrains (1.9 million d'euros sur l'exercice 2018 contre 22.9 millions d'euros pour la même période en 2017). En revanche, les revenus de stationnement (+8.3 millions d'euros) et les revenus commerciaux (+0.8 millions d'euros) ont augmenté. Le revenu net de détail par passager a chuté de 7.4 pour cent d'une année sur l'autre à 3.12 EUR. L'EBITDA du segment a augmenté de 3.4% à 390.2 millions d'euros, tandis que l'EBIT du segment a augmenté de 2.8% à 302.0 millions d'euros.
Le chiffre d'affaires du segment Ground Handling a augmenté de 5.0% d'une année sur l'autre à 673.8 millions d'euros. La forte croissance du trafic passagers s'est notamment traduite par une hausse des revenus des services au sol et des redevances d'infrastructure plus élevées. D'autre part, la croissance du nombre de passagers a également entraîné une augmentation des charges de personnel dans les filiales FraGround et FraCareS.
En conséquence, l'EBITDA du segment a baissé de 7.0 millions d'euros à 44.4 millions d'euros. L'EBIT du segment a considérablement baissé de 94%, mais à 0.7 million d'euros, il est resté en territoire positif.
À près de 1.3 milliard d'euros, le segment des activités et services internationaux a considérablement progressé de 58% par rapport à l'année précédente. Après ajustement des 359.5 millions d'euros de chiffre d'affaires liés à IFRIC 12, le chiffre d'affaires du segment a augmenté de 20.1 pour cent à 931.4 millions d'euros. Cette croissance du chiffre d'affaires a bénéficié d'importantes contributions des filiales du Groupe à Fortaleza et Porto Alegre (+ 90.9 millions d'euros), ainsi que de Fraport Grèce (+ 53.2 millions d'euros). L'EBITDA du segment a augmenté de 28.3% à 416.6 millions d'euros, tandis que l'EBIT du segment a bondi de 40.7% à 289.6 millions d'euros.
Vous pouvez trouver notre rapport annuel 2018 et la présentation de la conférence de presse sur nos états financiers (à 10h30) sur le site Internet de Fraport AG.