Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Nevis déroule le tapis rouge

Prince-Charles-et-Premier-Brantley
Prince-Charles-et-Premier-Brantley
Avatar
Écrit par éditeur

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles visitent Nevis dans le cadre d'une tournée dans les Caraïbes

L'un des joyaux des Caraïbes a déroulé hier le tapis rouge pour l'arrivée de Leurs Altesses Royales le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles, qui ont foulé le sol nevisien dans le cadre de leur tournée historique des Caraïbes.

«Nous sommes ravis que le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles aient visité notre belle île de Nevis. Des centaines de personnes se sont rendues pour accueillir les Royals qui ont reçu un accueil vraiment chaleureux de la part des Nevis », a déclaré l'honorable Nevis premier ministre Mark Brantley. «Nous sommes particulièrement heureux que le prince Charles soit revenu à Nevis depuis sa dernière visite il y a 45 ans. Nevis continue d'avoir une histoire d'amour avec les Royals qui ont visité nos côtes à plusieurs reprises. Nous souhaitons au couple royal un succès continu lors de leur voyage dans les Caraïbes.

À leur arrivée au port de Charlestown, le couple royal a été accueilli par une fête de bienvenue, composée de la sous-gouverneure générale Son Honneur Hyleeta Liburd, première ministre de Nevis Hon. Mark Brantley, vice-premier ministre L'hon. Alexis Jeffers, l'hon. Spencer Brand, l'hon. Eric Evelyn, l'hon. Troy Liburd et l'hon. Hazel Brandy-Williams, ainsi que de nombreux étudiants et membres du grand public.

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles accueillis par des écoliers de Nevis.

Le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles ont été escortés à la Government House à Bath Plains, où une réception avait été prévue qui comprenait des présentations culturelles par les mascarades de la Nevis Cultural Development Foundation, du Bath Village Community Tourism Group et de l'école primaire de Charlestown. Pan Jammers.

Pendant que Son Altesse Royale le prince Charles quittait l'île, pour retourner à Saint-Kitts pour participer aux engagements prévus là-bas, la duchesse de Cornouailles et le sous-gouverneur général ont visité l'auberge Hermitage appartenant à la famille Lupinacci. Avant d'être transformé en une auberge de plantation, l'Hermitage était une grande maison construite entre 1670 et 1740. Aujourd'hui, c'est une auberge de plantation qui offre l'hospitalité et le style de vie traditionnels de Nevis pour jusqu'à 35 personnes, qui séjournent dans des cottages en pain d'épice reconstruits. -nommé pour les histoires qu'ils racontent. A voir absolument à Nevis, l'Hermitage se vante d'une cuisine originale, d'une collection d'antiquités, de jardins à l'ancienne, de chevaux, de calèches et d'artisanat local.