Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Les clients non présentés dans les restaurants parisiens doivent désormais payer des pénalités d'annulation en espèces

0a1a1-3
0a1a1-3

Les cafés et restaurants de la capitale française ont choisi de suivre l'exemple des hôtels et chambres d'hôtes, et commencent à facturer à leurs clients des pénalités en espèces pour annulation tardive de réservations ou pour défaut de se présenter à temps.

Des centaines de restaurants parisiens adoptent actuellement le système largement utilisé dans l'hôtellerie, rapporte le Times. Les restaurants obligent la clientèle à laisser les détails de sa carte de crédit lors de la réservation, des endroits renommés avertissant les clients d'une charge potentielle en cas de non-présentation.

La mesure serait liée aux pertes que les restaurants doivent subir, lorsque les gens effectuent plusieurs réservations le même jour et annulent au moins une d'entre elles sans avertissement.

«Même dans les grands restaurants, les clients annulent sans avoir la moindre idée de l'impact économique de leur action», a déclaré aux médias le directeur général des Grandes Tables du Monde, une association de grands restaurants Nicolas Chatenier.

Les restaurants devraient suivre la tendance en raison des habitudes gastronomiques françaises, en particulier du goût pour les longs repas. Les cafés français ne peuvent pas autoriser deux réservations pour la même table, comme les restaurants en Grande-Bretagne et aux États-Unis, car ils ne peuvent pas être sûrs que le premier groupe partira avant l'apparition du second.

Les pertes financières dues aux non-présentations sont vraiment importantes, représentant jusqu'à 30% du chiffre d'affaires total des restaurants, selon Xavier Zeitoun, fondateur d'un site de réservation de restaurants Zenchef, cité par les médias. L'homme d'affaires a noté que 245 restaurants ont adopté le nouveau système jusqu'à présent.

Chatenier a déclaré que les pertes annuelles d'un restaurant moyen étoilé au guide Michelin peuvent totaliser jusqu'à 150,000 €, soulignant qu'une table annulée peut anéantir les bénéfices qu'elle pourrait faire dans la soirée.

Pour résoudre le problème, le restaurant Tour d'Argent aurait imposé des frais d'annulation de 100 € par personne le midi et 200 € pour le service du dîner, tandis que le restaurant 58 Tour Eiffel oblige les clients qui réservent une table et annulent moins de dix jours avant. le repas, à payer 86 € par personne.