Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Expression d'intérêts lancée pour de nouvelles études de capacité de charge pour La Digue, Mahe et Praslin

seychelles-3
seychelles-3
Avatar
Écrit par éditeur

Le ministère seychellois du tourisme, de l'aviation civile, des ports et de la marine a récemment lancé 2 manifestations d'intérêt pour des études de capacité de charge à entreprendre sur La Digue ainsi que sur Mahé et Praslin. Le but des études est de déterminer l'état actuel des îles et le niveau acceptable de développement touristique qui peut se produire tout en restant durable, et d'aider le gouvernement à prendre des décisions éclairées sur tous les futurs projets de développement touristique.

L'étude de capacité de charge de La Digue remonte à 2013 et les résultats ont conduit à la directive politique de fixer un moratoire sur le développement des établissements d'hébergement touristique à 5 chambres par promoteur. Ce moratoire est censé être valable pour une période de cinq ans et le moment est venu de commander une nouvelle étude sur la capacité de charge.

De plus, en 2018, le Président a annoncé que La Digue serait un modèle de durabilité dans le cadre de la Vision Nationale 2033. Une stratégie d'écotourisme spécifique à l'île pour les 15 prochaines années a été élaborée et l'étude de capacité de charge sur La Digue visera à s'aligner sur la vision établie et à fournir des recommandations aux décideurs concernant le développement futur de l'île en vue d'assurer son développement durable.

En ce qui concerne Mahe et Praslin, l'étude sur la capacité de charge a été commandée en 2016 et devrait être revue en 2020. Les résultats de l'étude sur la capacité de charge ont conduit à un certain nombre de directives politiques et à un moratoire sur le nombre de chambres pouvant être développé par promoteur, soit 20 chambres pour le nord de Mahe et 24 chambres par promoteur pour le reste de Mahé et Praslin.

L'analyse de la capacité de charge déterminera la capacité de l'écosystème de La Digue, Mahe et Praslin et de ses divers segments à résister à tous les impacts des activités supplémentaires de développement touristique. Les études appliqueront les perspectives de la capacité de charge physique, de la capacité de charge écologique, de la capacité de charge sociale et de la capacité de charge économique afin de développer une évaluation globale équilibrée.

Les consultants intéressés à entreprendre l'étude doivent soumettre leur manifestation d'intérêt au ministère du Tourisme en Vendredi, Avril 26, 2019 à 1500 heures. Les résultats des deux études de capacité de charge détermineront s'il faut ou non maintenir le moratoire actuellement en vigueur sur La Digue, Mahe et Praslin.