Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Déclaration d'expert de l'Office africain du tourisme sur la sûreté et la sécurité des voyages sur TOPP

African-Tourism-Board-1
African-Tourism-Board-1

Office africain du tourisme Expert en sûreté et sécurité Dr Peter Tarlow a rappelé à tous les membres d'ATB, les incidents de sécurité à travers le monde soulignent une fois de plus la nécessité pour les nations africaines de promouvoir et d'assurer la meilleure sécurité touristique possible.

Le président de l'Office du tourisme africain, Alain St.Ange, a déclaré qu'après les récents problèmes de sécurité au Kenya, l'Afrique a toujours le devoir de se tenir aux côtés du ministre kényan Najib Balala, du CS du tourisme et du gouvernement du Kenya après le récent enlèvement de médecins et les menaces à la bombe. .

«Le tourisme est une réussite au Kenya et ils ont plus que jamais besoin de leurs amis et voisins pour diffuser cette histoire de succès», a ajouté le président d'ATB.

Le Dr Tarlow a expliqué: «La meilleure façon pour l'industrie du tourisme africaine d'aider les pays non seulement le Soudan et le Kenya confrontés à un nouveau défi en matière de sécurité touristique est d'aider chaque pays d'Afrique à créer une unité de sécurité touristique bien financée et organisée.

Chaque unité de sécurité touristique des TOPP (services de police et de protection axés sur le tourisme) sera experte non seulement en sécurité mais aussi en sûreté et cherchera à protéger les visiteurs d'une nation ainsi que sa réputation et ses économies.

Ces unités, qu'elles soient composées d'agents de sécurité publics ou privés ou d'un partenariat privé-privé, aideront à assurer aux touristes du monde entier que les voyages en Afrique sont sûrs et sécurisés.

Ils seront des acteurs majeurs dans la promotion du tourisme africain et lorsque des problèmes de sécurité se produiront, ils aideront leur industrie touristique locale à démontrer au monde que ce sont des exceptions et non la norme.

Il est important de se rappeler où cette sécurité est un élément essentiel du tourisme. C'est notre devoir moral et nos bonnes affaires de travailler avec les gouvernements locaux et les organisations internationales pour assurer aux voyageurs que l'Afrique les recevra à bras ouverts et avec un cœur aimant.

«Aujourd'hui, le Conseil africain du tourisme confirme qu'il se tient aux côtés de l'Afrique et spécialement maintenant du ministre Balala, du gouvernement kenyan et du peuple kényan et qu'il travaillera avec eux au fur et à mesure de leur demande», a conclu St.

Référence:
www.africantourismboard.com

www.safertourism.com