Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

La Côte d'Ivoire sollicite le soutien de la Banque africaine de développement pour un plan touristique de 5.8 milliards de dollars

0a1a-18
0a1a-18

Le ministre ivoirien du Tourisme Siandou Fofana a présenté le 25 avril 2019 un document de stratégie visant à faire de la Côte d'Ivoire la cinquième destination touristique de l'Afrique à partir de 2025 à la Banque africaine de développement, et a sollicité son soutien pour mettre en œuvre le plan.

Le document intitulé «Sublime Côte d'Ivoire» a été présenté au vice-président de la Banque en charge du secteur privé, des infrastructures et de l'industrialisation, Pierre Guislain, au siège à Abidjan.

«Nous sommes venus partager cette nouvelle vision de la Côte d'Ivoire avec la Banque et obtenir votre aide et votre soutien financier. Nous avons besoin de votre aide pour mettre en commun les ressources pour mener à bien ce projet », a déclaré le ministre Fofana, ajoutant que la stratégie reposera sur neuf nouveaux projets phares et nécessiterait un investissement de 5.8 milliards de dollars.

«L'une d'elles est la« ville d'affaires d'Abidjan », qui sera un point central pour la tenue de conventions en Côte d'Ivoire. Nous n'avons pas actuellement de centre de conférence et nous n'avons pas de salle pouvant accueillir 5,000 XNUMX personnes. Il faut donc agir rapidement à cet égard », a-t-il déclaré.

«Nous aurons également une 'belle plage pour tous', avec un littoral de 550 km qui n'a pas encore été exploité. De plus, nous allons construire un parc de loisirs de 100 hectares pour être un lieu de divertissement pour la sous-région, et développer des voyages de presse et sept zones touristiques phares », a ajouté Fofana.

Les projets envisagés dans le cadre de la stratégie comprennent le renforcement du code du tourisme, la création d'attractions touristiques supplémentaires avec une réserve foncière de 6,000 230,000 hectares, la création d'une banque de projets du secteur du tourisme et la refonte d'un «guichet unique» pour le tourisme. Le gouvernement prévoit également de renforcer la sécurité et les soins de santé, de développer le secteur de l'aviation et d'augmenter le flux de passagers des aéroports à trois millions, et de former et certifier XNUMX XNUMX professionnels du secteur.

«Tout cela stimulera l'emploi et notre intention est de créer 375,000 2025 nouveaux emplois. A partir de 3.08, nous prévoyons d'accueillir quatre à cinq millions de touristes, (il y en avait 2016 millions en 3.47 et 2017 millions en XNUMX), pour faire de ce secteur le quatrième pilier économique du pays et faire de la Côte d'Ivoire la cinquième puissance touristique sur le continent et le co-leader du tourisme d’affaires en Afrique », a déclaré Fofana.

Le vice-président de la Banque, Guislain, a salué les «progrès» de la Côte d'Ivoire dans le secteur du tourisme, affirmant qu'ils étaient essentiels pour les investisseurs.

Il a informé la délégation des instruments de financement de la Banque pour les secteurs public et privé, soulignant l'existence de fonds d'investissement privés et l'accent prioritaire de la Banque sur le soutien de projets bancables pour des partenaires disposant d'une capacité financière suffisante.

«Nous sommes heureux d'avoir reçu votre visite et d'avoir pris connaissance de votre stratégie. C'est important. Le tourisme d'affaires doit être consolidé et vos ambitions sont bonnes. La Banque africaine de développement a un partenariat solide avec la Côte d'Ivoire, pays hôte de notre siège. La Banque finance de nombreux projets d'infrastructures (énergie et routes) indispensables au développement du tourisme. Nous avons également financé l'expansion d'Air Côte d'Ivoire, dont le développement est essentiel à l'épanouissement du tourisme dans le pays », a déclaré Guislain.