Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

FRAPORT: Chiffre d'affaires et bénéfice en hausse - Perspectives confirmées

fraport-steigert-gewinn
fraport-steigert-gewinn

Le groupe Fraport a démarré avec succès la nouvelle année commerciale, enregistrant des revenus et des bénéfices plus élevés au cours des trois premiers mois de 2019.

Soutenu par une croissance solide du nombre de passagers à l'aéroport de Francfort et dans presque tous les aéroports de Fraport dans le monde, le chiffre d'affaires du Groupe a augmenté de 17.9% à 803.8 millions d'euros. Ajusté du chiffre d'affaires lié aux dépenses d'investissement pour les projets d'expansion des sociétés du groupe Fraport dans le monde (selon IFRIC 12), le chiffre d'affaires a augmenté de 5.3 pour cent à 678.5 millions d'euros. À l'aéroport de Francfort (FRA), la croissance du trafic a entraîné une hausse des revenus, en particulier des services d'assistance en escale, ainsi que des services de sécurité et des frais d'infrastructure.

De plus, les activités de vente au détail et de stationnement ont eu un impact positif sur le chiffre d'affaires. Dans le portefeuille international de Fraport, des contributions importantes sont venues notamment des sociétés de Lima (Pérou) et du groupe Fraport USA. Sur le marché américain, Fraport a récemment repris la gestion des zones de vente au détail au terminal 5 de New York-JFK (avril 2018) et à l'aéroport international de Nashville (février 2019).

Le résultat opérationnel ou l'EBITDA du Groupe (bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements) a progressé de 14.8% à 200.6 millions d'euros au cours de la période sous revue. Ce montant inclut un effet positif de 10.9 millions d'euros, résultant de l'application d'IFRS 16 (entrée en vigueur au 1er janvier 2019). L'effet positif est compensé par des amortissements et dépréciations supplémentaires d'un montant de 10.4 millions d'euros et une augmentation des intérêts de 2.8 millions d'euros. Établissant de nouvelles règles de comptabilisation des contrats de location, la norme IFRS 16 affecte spécifiquement les contrats de location entre la société du groupe Fraport USA et les concessionnaires respectifs. Ainsi, l'EBIT du groupe a augmenté de 4.6% à 86.1 millions d'euros. Soutenu par un meilleur résultat d'intérêts, le résultat financier est passé de moins 56.1 millions d'euros au premier trimestre 1 à moins 2018 millions d'euros au premier trimestre 49.6.

En conséquence, l'EBT du Groupe a grimpé de 39.3% à 36.5 millions d'euros, tandis que le résultat du Groupe (bénéfice net) a bondi de 42.9% à 28.0 millions d'euros.

Commentant la performance commerciale positive du Groupe au premier trimestre de 2019, le président du conseil d'administration de Fraport AG, Dr. Stefan Schulte, a déclaré: «Nous avons connu un début solide pour la nouvelle année commerciale, soutenus une fois de plus par les contributions toujours croissantes au chiffre d'affaires et revenus des aéroports de notre Groupe dans le monde. À Francfort, nous avons réussi le premier test de résistance de 2019 pendant

Période de voyage de Pâques. En collaboration avec nos partenaires, nous continuerons de nous efforcer de répondre au mieux à la forte demande de nos clients. Pour atteindre cet objectif, nous continuerons d'optimiser et de rationaliser les processus et d'améliorer l'utilisation de l'infrastructure, ainsi que de faire avancer vigoureusement nos projets d'expansion. »

Le cash-flow opérationnel a bondi de 60.2% à 129.0 millions d'euros au cours des trois premiers mois de 2019, reflétant la performance opérationnelle positive des aéroports du Groupe. Lors de l'ajustement des variations des actifs nets courants inclus dans le tableau des flux de trésorerie, le flux de trésorerie opérationnel s'est amélioré de 12.6 millions d'euros ou 9.1%. Malgré une augmentation du cash-flow opérationnel, le cash-flow libre a fortement chuté à moins 245.9 millions d'euros au premier trimestre 2019, en raison de la hausse des dépenses d'investissement à l'aéroport de Francfort et dans les activités internationales (T1 2018: moins 66.9 millions d'euros).

FRA a accueilli près de 14.8 millions de passagers de janvier à mars 2019, en hausse de 2.5% d'une année sur l'autre. La FRA a réalisé cette augmentation malgré le fait que le trafic en mars 2018 a bénéficié d'une augmentation supplémentaire du fait de la planification antérieure des vacances scolaires de Pâques. Cette année, en comparaison, les vacances de Pâques sont tombées en avril. Les aéroports du Groupe de Fraport dans le monde ont largement enregistré des performances de trafic positives, bien que le calendrier différent des vacances de Pâques ait eu un impact sur certains aéroports du Groupe desservant des destinations touristiques.

A l'issue du premier trimestre de cette année, le Directoire maintient ses prévisions pour l'exercice 2019.

Vous pouvez trouver notre version intermédiaire Q1 2019 (http://ots.de/HFMbNo) sur le site Internet de Fraport AG.