Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Le ministre jamaïcain Bartlett est-il sur le point de présider la Commission de l'OMT pour les Amériques?

brtlett
brtlett
Écrit par éditeur

Jamaïque: tourisme Ministre, L'hon. Edmund Bartlett, quitte l'île aujourd'hui pour assister à la 64e réunion de la Commission régionale pour les Amériques (CAM) de l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies (OMT) à Guatemala City - La Antigua, Guatemala. Pendant son séjour, il devrait présenter la candidature de la Jamaïque à la présidence du CAM à l'OMT pour l'exercice biennal 2019-2021.

«Je suis très heureux de représenter notre grande nation au 64th réunion du CAM. Nous avons bon espoir que notre présentation sera bien accueillie et que la Jamaïque sera en mesure de présider la commission », a déclaré le ministre.

Les élections à la présidence du CAM se tiendront lors de la 64e réunion de la Commission régionale de l'OMT pour les Amériques, au Guatemala, du 15 au 17 mai 2019.

Les commissions régionales se réunissent une fois par an pour permettre aux États membres de rester en contact les uns avec les autres et avec le Secrétariat de l'OMT entre les sessions de l'Assemblée générale bisannuelle.

La présence du ministre Bartlett au CAM est essentielle, car la Jamaïque est l'un des quatre États membres anglophones des Caraïbes de l'OMT. Le pays occupe également l'un des cinq (5) sièges alloués au CAM au Conseil exécutif de l'OMT pour la période 2018-2021.

Pendant leur séjour au Guatemala, le ministre et sa délégation participeront également au Séminaire international sur la gestion des destinations, qui se déroule sous le thème «Nouveaux défis, nouvelles solutions».

Le séminaire discutera des défis et opportunités actuels auxquels la gestion des destinations est confrontée aux niveaux national et local, y compris le rôle changeant des organisations de gestion des destinations (OGD) et le développement de destinations intelligentes.

Le ministre Bartlett présentera également les domaines de programme du Centre mondial de résilience et de gestion des crises du tourisme pour l'année.

«Le Centre, que je suis heureux d'annoncer ouvrira plus tard cette année, se concentre actuellement sur quatre produits livrables clés. La première est la création d'une revue universitaire, qui sera un recueil de publications savantes, sur divers éléments des cinq segments de perturbations. Le comité de rédaction a été créé, dirigé par le professeur Lee Miles de l'Université de Bournemouth, avec l'aide de l'Université George Washington », a déclaré le ministre Bartlett.

Les autres livrables comprennent: un recueil des meilleures pratiques / un plan pour la résilience; un baromètre de la résilience pour mesurer la résilience dans les pays et fournir des repères pour guider les pays; et de créer une chaire universitaire à l'Université des Antilles pour l'innovation et la résilience.

Le ministre est accompagné de Mlle Kerry Chambers, directrice principale, Politiques et surveillance, qui fournira un appui technique. L'équipe reviendra sur l'île le 18 mai 2019.