Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Le Canada explore de nouvelles façons de réduire la pollution des transports

0a1a-267
0a1a-267

Une croissance propre est essentielle pour le réseau de transport du Canada - pour atteindre nos objectifs de réduction des émissions, faire croître notre économie et renforcer la résilience face aux changements climatiques. Le gouvernement du Canada s'est engagé à protéger la qualité de l'air et à faire en sorte que les Canadiens aient des collectivités saines dans lesquelles vivre, travailler et élever leur famille.

L'honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général, au nom de l'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a annoncé aujourd'hui les récipiendaires de la première ronde de financement dans le cadre du Programme de recherche et de développement sur les systèmes de transport propres. Le financement appuiera 10 projets qui font progresser les innovations ou les pratiques en matière de technologies propres dans les secteurs maritime, ferroviaire et aérien.

Avec ce programme de quatre ans, le gouvernement du Canada investit jusqu'à 2.4 millions de dollars pour développer des technologies propres novatrices afin d'améliorer la performance environnementale du réseau de transport du Canada, en particulier dans les secteurs maritime, ferroviaire et aérien.

Les bénéficiaires du programme de recherche et de développement sur les réseaux de transport propres pour la première ronde de financement recevront un total de 847,315 $ et se répartiront comme suit:

◾Global Spatial Technology Solutions Inc.
◾Redrock Power Systems Inc.
◾Université de la Colombie-Britannique
◾Université de Calgary
◾Université de Carleton
◾Université du Nouveau-Brunswick
◾ Institut de technologie de l'Université de l'Ontario
◾Université de Toronto
◾Université du Québec à Rimouski
◾Waterfall Advisors Group Ltd.

Devis

«Grâce à des investissements intelligents dans des solutions de transport propres, nous bâtissons une infrastructure de transport durable qui profite à tous les Canadiens. La technologie a un rôle important à jouer dans la réduction des émissions provenant des transports et en aidant le Canada à respecter ses engagements de réduction des GES en vertu de l'Accord de Paris sur les changements climatiques et du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. Le programme de recherche et de développement sur les systèmes de transport propres fait progresser les nouvelles technologies pour réduire la pollution par le carbone et protéger l'environnement et le bien-être de nos collectivités.

L'honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

«Une croissance propre est essentielle pour le réseau de transport du Canada - pour atteindre nos objectifs de réduction des émissions, faire croître notre économie et renforcer la résilience face aux changements climatiques. Le gouvernement du Canada s'est engagé à protéger la qualité de l'air et à faire en sorte que les Canadiens aient des collectivités saines dans lesquelles vivre, travailler et élever leur famille.

L'honorable David Lametti
Ministre de la justice et procureur général

Faits saillants

◾Le nouveau programme de recherche et de développement sur les systèmes de transport propres soutient le développement de technologies de transport propres et l'innovation dans les modes maritime, aérien et ferroviaire.

◾Le programme finance une technologie de transport propre qui relève des défis tels que la modernisation des hélices de navires pour accroître l'efficacité, augmente les liaisons ferroviaires pour réduire la marche au ralenti ou développe des biocarburants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des avions.

◾Le programme contribue à l'amélioration globale du réseau de transport canadien en faisant progresser les technologies, les connaissances ou les pratiques propres novatrices qui peuvent être utilisées par d'autres modes de transport.