Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Le premier pilote de scooter électrique tué dans un accident de la circulation à Paris

0a1a-125
0a1a-125

Un homme, sur son scooter électrique, a été tué après être entré en collision avec un camion à Paris aujourd'hui.

L'homme de 25 ans conduisait le scooter dans le quartier animé de la Goutte d'Or, au nord de la ville, lorsque l'accident s'est produit.

Il a été transporté d'urgence à l'hôpital où il est décédé des suites de ses blessures, ont indiqué les services d'urgence parisiens.

Il s'agissait du premier accident mortel impliquant des scooters électriques dans la capitale française, alors que les inquiétudes quant à leur sécurité ne cessent de croître.

Le chauffeur du camion a été arrêté et les procureurs ont ouvert une enquête sur «l'homicide involontaire coupable».

Il semble que le conducteur du camion avait la priorité à l'époque.

Il s'agissait du premier accident mortel impliquant un scooter électrique dans les limites de la ville, ont confirmé la police et le bureau du maire.

Selon la presse, un homme de 81 ans est décédé en avril à Levallois-Perret près de Paris, quelques jours après avoir été renversé par un scooter électrique.

Un an à peine après leur première apparition dans les rues de Paris, la prolifération des scooters électriques est devenue un gigantesque casse-tête pour les autorités parisiennes qui s'empressent désormais de mettre en place une sorte de cadre pour leur utilisation.

La mairesse Anne Hidalgo avait annoncé jeudi l'interdiction de stationner les scooters électriques sur le trottoir et déclaré que leur vitesse sur les routes devrait être limitée à 20 kilomètres à l'heure (12 milles à l'heure).

Paris a déjà introduit des amendes de 135 euros (150 dollars) pour avoir conduit des scooters électriques sur le trottoir.

Les Parisiens ont adopté les scooters comme un moyen rapide et peu coûteux de se déplacer puisque les appareils «sans dock» sont déverrouillés avec une application pour téléphone et peuvent être laissés n'importe où une fois le trajet terminé.

Mais les critiques affirment qu'ils représentent un grave risque pour la sécurité des utilisateurs et des piétons, tandis que les scooters éparpillés au hasard dans la ville sont également devenus une horreur.

La ministre française des Transports, Elisabeth Borne, s'est déclarée mardi en faveur de nouvelles options de mobilité mais a admis que le développement du marché des scooters était «totalement anarchique, et cela pose des problèmes de sécurité».

Elle a déclaré qu'une législation serait en préparation plus tard cette année pour fournir un cadre sur les règles d'utilisation des scooters.

Mais le gouvernement était toujours contre l'obligation de porter un casque sur un scooter ou sur un vélo pour les plus de 12 ans, a-t-elle déclaré.