Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

L'AFRAA et l'IATA partagent une vision commune de l'aviation

Alain-1
Alain-1
Écrit par Alain Saint-Ange

L'AFRAA et l'IATA partagent une vision commune: le développement d'une industrie aéronautique sûre, sécurisée et durable en Afrique qui facilite les affaires, le commerce et le tourisme et contribue positivement à la croissance économique et au développement de l'Afrique.

À cette fin, le secrétaire général de l'AFRAA, Abderahmane Berthé, et le directeur général et PDG de l'IATA, Alexandre de Juniac, se sont rencontrés en marge de la 75e assemblée générale annuelle de l'IATA à Séoul, en Corée du Sud, pour discuter des priorités de l'aviation africaine.

L'Association des compagnies aériennes africaines, ou Association Aérienne Africaine, également connue sous le nom d'Association des compagnies aériennes africaines, est une association commerciale de compagnies aériennes originaires des États membres de l'Union africaine. Fondée à Accra, au Ghana, en 1968 et basée à Nairobi, au Kenya, l'AFRAA a pour principal objectif d'établir et de faciliter la coopération entre les compagnies aériennes africaines.

L'AFRAA a commencé sa conception en 1963, lorsqu'un certain nombre de compagnies aériennes africaines ont profité de l'occasion offerte par l'Assemblée générale annuelle (AGA) de l'IATA et ont commencé à tenir des réunions de consultation en marge pour discuter de questions d'intérêt pour les compagnies aériennes africaines et adopter des positions communes.

L'AFRAA est aujourd'hui composée de 40 membres de tout le continent.

Source: Nouvelles ATC