Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Plus de touristes visitant l'Irlande mais dépensant moins

Falaises de Moher
Falaises de Moher
Avatar
Écrit par éditeur

Entre janvier et mars en 2018 et à la même période cette année, le nombre de touristes en Irlande est passé de 1.921 million à 2.027 millions. Les visiteurs étrangers ont augmenté de 6% au cours des 3 premiers mois de 2019.

Les dépenses des touristes sont cependant passées de 1.08 milliard d'euros à 1.02 milliard d'euros au cours de la même période. Tarifs compris, de 795 millions d'euros à 763 millions d'euros, soit une baisse de 4% sur la même période.

Selon Niall Gibbons, directeur général de Tourism Ireland, le marché nord-américain continue de performer très fortement avec des visiteurs et des revenus en hausse de plus de 10%, mais cela est compensé par une baisse des revenus ailleurs. Cette baisse est imputée à l'incertitude économique mondiale.

«J'étais pas mal présent sur les marchés en France et en Allemagne et le retour est que les gens étaient plutôt contents de voyager, mais il y avait un plus grand niveau d'incertitude sur l'endroit. Nous avons également eu les gilets jaunes en France », a-t-il déclaré. «Le fizz qui était dans l'industrie en 2018, avec des visiteurs de vacances et des revenus en hausse de 13%, nous constatons maintenant un modèle de réservation plus tardif et plus d'incertitude malgré l'augmentation du volume.»

Le chef du tourisme a poursuivi en disant que le premier trimestre de l'année avait été dominé par le départ imminent de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, qui devait avoir lieu le 29 mars. De plus, la fin de Pâques, qui avait eu lieu au deuxième trimestre de la a également été un facteur de baisse des dépenses.

«Après plusieurs années de croissance, nous sommes tout à fait conscients que cette année sera plus difficile», a expliqué Gibbons. «La Grande-Bretagne reste notre marché le plus difficile pour la haute saison. Bien que nous nous félicitions du fait que le nombre de visiteurs britanniques ait augmenté de 2% entre janvier et mars, nous savons que les fluctuations monétaires et l'extension du Brexit continuent de créer des incertitudes et peuvent affecter la demande de voyages pour la saison estivale.

La vigueur de l'économie nationale se traduit par une forte augmentation de 8% du nombre de voyages effectués par les résidents irlandais à l'étranger. Ils ont augmenté de 1.599 million au premier trimestre 2018 à 1.727 million en 2019. Le montant d'argent dépensé par les Irlandais à l'étranger a augmenté de plus de 20%, passant de 1,047 millions d'euros en 2018 à 1,260 millions d'euros en tenant compte des dépenses tarifaires.