Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Mise à jour officielle sur Ebola par le ministre ougandais de la Santé

logo-république-ouganda
logo-république-ouganda
Écrit par éditeur

Ebola attire l'attention en Ouganda alors que le tourisme reste sûr. C'est un message difficile à vendre, mais les autorités sont transparentes sur la mise à jour de la situation.

Le ministère de la Santé tient à informer le public que l'Ouganda a jusqu'à présent enregistré 3 cas confirmés d'Ebola. Deux d'entre eux sont depuis décédés. La plus récente est la grand-mère âgée de 5O ans du cas index d'Ebola décédé qui a voyagé depuis la République démocratique du Congo (RDC) le 10 juin 2019 et a été testée positive pour Ebola mais est décédée hier soir à 4h00. Elle sera enterrée en toute sécurité dans un cimetière public aujourd'hui dans le district de Kasese.

Équipes du ministère de la Santé, de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Ouganda et du Centre de contrôle des maladies (CDC) dirigées par le ministre de la Santé, Hon. Le Dr Jane Ruth Aceng s'est rendue à Bwera hier, le 12 juin 2019 et a rejoint le groupe de travail du district présidé par le commissaire de district résident du district de Kasese. Lors de cette réunion, un rapport de situation a été discuté et d'autres stratégies ont été définies sur la manière d'améliorer le contrôle aux points d'entrée frontaliers, y compris les points d'entrée non officiels. Le soutien financier au district a également été discuté et la réunion a décidé que le district devrait immédiatement préparer un plan de travail comprenant un budget et le soumettre au ministère de la Santé pour examen urgent. Plusieurs partenaires présents à la réunion ont réaffirmé leur engagement à soutenir le district.

Vers 3h00, des équipes du Ministère de la Santé de la RDC dirigées par le Dr Tshapenda Gaston ont rejoint la réunion. Ils sont venus en Ouganda à l'invitation du ministre ougandais de la Santé. Le but de leur invitation était d'harmoniser les idées sur la manière de renforcer davantage le dépistage aux points frontaliers, de partager rapidement les informations et de conclure la signature du protocole d'accord avec la RDC qui inclut également les mouvements transfrontaliers de patients. Il a été décidé que tous les points d'entrée non officiels seraient occupés à la fois du côté ougandais et de la RDC et que les informations sur tout événement inhabituel seraient immédiatement partagées. La signature du protocole d'accord sera entreprise dans un délai de deux semaines.

Au cours de la réunion, les équipes de la RDC ont demandé la possibilité que l'Ouganda accepte le rapatriement des Congolais dont les cas d'Ebola étaient confirmés et qui étaient gérés à l'ETU de Bwera. L'équipe de la RDC a proposé de rapatrier six (6) patients Ebola en RDC pour leur permettre d'accéder aux médicaments de traitement thérapeutique disponibles en RDC ainsi que de recevoir le soutien et le réconfort de la famille puisqu'ils avaient 6 autres parents restés en RDC et 5 d'entre eux avaient également été confirmés positifs pour Ebola.

Le rapatriement est à la condition que les patients et leurs proches donnent leur consentement éclairé et acceptent volontiers d'aller en RDC tandis que ceux qui ne sont pas disposés à consentir seront retenus et gérés en Ouganda.

Les 5 patients devant être rapatriés comprennent: un cas confirmé; frère du cas index décédé et 4 cas suspects qui le sont; mère du cas index décédé, son bébé de 6 mois, leur femme de chambre et père du cas index décédé qui est un Ougandais.

Aujourd'hui, 13 juin 2019 à 10h00, l'équipe de la RDC a rapatrié avec succès cinq personnes. Ce sont: la mère du cas index décédé, le cas confirmé d'Ebola âgé de 3 ans, son bébé de 6 mois et la femme de chambre. Le père du cas index décédé, qui est ougandais, a également accepté d'être rapatrié avec sa famille. Les six personnes qui sont entrées en Ouganda depuis la RDC ont maintenant été recensées.

À l'heure actuelle, il n'y a aucun cas confirmé d'Ebola en Ouganda. Cependant, 3 cas suspects non liés au cas index décédé restent en isolement à l'unité de traitement Ebola de l'hôpital de Bwera. Leurs échantillons de sang ont été envoyés à l'Institut ougandais de recherche sur les virus (UVRI) et les résultats sont en attente.

L'Ouganda reste en mode de réponse à Ebola pour suivre les 27 contacts du cas index décédé et les 3 cas suspects.

Les équipes du ministère de la Santé de la RDC ont également fait don d'un total de 400 doses de vaccins `` Ebola-rVSV '' pour aider l'Ouganda à se lancer dans la vaccination en anneau des contacts contre les cas confirmés et les agents de santé de première ligne non vaccinés et autres. La vaccination commencera le vendredi 14 juin 2019. En outre, l'OMS Ouganda et l'OMS Genève ont déjà transporté 4,000 XNUMX doses supplémentaires du vaccin pour intensifier l'activité de vaccination.

L'équipe ougandaise dirigée par le ministre de la Santé a également tenu une réunion avec les dirigeants du Royaume de Rwenzururu (Obusinga bwa Rwenzururu) alors qu'ils envisageaient d'enterrer feu la reine mère du roi de Rwenzururu et sont convenus de ce qui suit:

  1. Le ministère de la Santé fournira des lignes directrices à l'usage du Royaume demain vendredi 14 juin 2019 en tenant compte de l'épidémie actuelle d'Ebola et de l'importance du contrôle et de la prévention des infections pour minimiser la propagation d'Ebola.
  2. Tous les cadres du Royaume, les membres du comité d'organisation et tous les résidents du Palais subiront une sensibilisation sur Ebola avant l'enterrement de la défunte Reine Mère pour leur fournir des informations et les encourager à diffuser dans tout le Royaume.
  3. Les équipes de surveillance appuieront les enterrements de la défunte reine mère et les processus pour garantir un risque minimal de propagation de l'infection.

Le ministère de la Santé tient à rassurer les voyageurs internationaux que l'Ouganda est en sécurité et que tous nos parcs nationaux et sites touristiques restent ouverts et accessibles au public.

Nous appelons le public et les individus malveillants à s'abstenir de répandre de fausses rumeurs sur l'épidémie d'Ebola en général et sur les réseaux sociaux. L'épidémie est RÉELLE et nous exhortons tous les résidents de l'Ouganda à rester vigilants et à signaler tout cas suspect au centre de santé le plus proche ou à appeler notre numéro gratuit 0800-203-033 ou 0800-100-066

Le ministère de la Santé remercie tous ses partenaires pour leur soutien indéfectible dans la phase de préparation et leur engagement dans la phase de réponse.