Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Bruegel rencontre le street art à Bruxelles

0a1a-162
0a1a-162

visit.brussels, en collaboration avec le collectif bruxellois Farm Prod et avec le soutien de la Ville de Bruxelles, a développé une tournée «PARCOURS Street Art» en l'honneur du grand maître flamand Pieter Bruegel au cœur de la capitale. Pas moins de 14 fresques ornent aujourd'hui plusieurs façades du quartier des Marolles.

Bruxelles et Bruegel sont inextricablement liés. L'artiste a passé une partie de sa vie à Bruxelles et y a également été enterré. Bruxelles a été une grande source d'inspiration pour lui: c'est là qu'il peint les deux tiers de ses œuvres. Ses puissants mécènes habitaient à quelques minutes à pied de sa maison, sur le Mont des Arts. Aujourd'hui, il abrite une importante collection d'œuvres de Bruegel; après le Kunsthistorisches Museum de Vienne, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique possèdent la plus grande collection de peintures de Bruegel, et la Bibliothèque royale ne contient pas moins de 90 gravures.

Bruxelles se sentait le devoir d'organiser plusieurs événements pour marquer le 450e anniversaire de la mort de cet artiste de renommée mondiale. visit.brussels, en collaboration avec le collectif Farm Prod, et avec le soutien de Delphine Houba, échevin de la culture, du tourisme et des grands événements de la ville de Bruxelles, a également rendu hommage à Pieter Bruegel, en développant un parcours street art à travers le centre-ville.

A partir d'aujourd'hui, les visiteurs peuvent admirer pas moins de 14 fresques tout au long du parcours, réalisées par qui des artistes membres du collectif, ainsi que d'autres artistes connus. L'occasion parfaite pour découvrir Bruegel, dans un autre temps.

Ces 14 fresques feront partie intégrante de la tournée PARCOURS Street Art, développée depuis 2013 par la Ville de Bruxelles. «Quelle chance nous avons de pouvoir intégrer des fresques inspirées du travail de Bruegel dans le parcours PARCOURS Street Art, qui est composé de près de 150 œuvres», déclare Delphine Houba, échevin de la Culture, du Tourisme et des Grands Evénements de la Ville de Bruxelles. «La Ville de Bruxelles est fière d'accueillir cette tournée dans le quartier des Marolles, qui abrite le centre culturel qui porte le nom de l'artiste!» Houba s'enthousiasme.

Les fresques

L'inspiration: «La danse du mariage en plein air» (peinture)

Artiste: Lazoo (FR) Lieu: Rue Haute n ° 399, 1000 Bruxelles

«En parcourant les œuvres de Bruegel l'Ancien, je me suis particulièrement intéressé à ses représentations de la fantaisie et aux scènes de la vie de la classe ouvrière, en particulier les célébrations. Mon travail se concentre également sur les thèmes de la célébration et de la danse, donc ce travail de Bruegel était un choix naturel pour moi car il me permet de créer une affinité entre l'univers de Bruegel et le mien. «La danse de mariage en plein air» m'a montré à quel point, même avec un écart de 450 ans, ce tableau correspond à l'univers que je décris dans mes propres tableaux. C'est pourquoi j'ai choisi de retravailler ce tableau, pour pouvoir exprimer cet aspect que l'œuvre de Bruegel m'inspire, à la fois ouvrier et totalement moderne. On retrouve donc les mêmes personnages que dans «la danse du mariage en plein air», mais cette fois dans un décor contemporain. Cette fresque, qui est une peinture acrylique et aérosol, utilise la même gamme de couleurs que Bruegel utilisée, mais d'une autre manière. Ma peinture est imprégnée de culture hip-hop. Les couleurs frappent le mur pour montrer l'énergie de la scène, donc cela fonctionne comme un filtre coloré transparent. Le fonctionnement des couleurs est totalement moderne, sans affecter le contour des personnages. Ainsi, la peinture de Bruegel est évidente et clairement visible, et pourtant la vision globale des couleurs ajoute une autre perception de la distance à l'ensemble de l'œuvre. Dans cette fresque, j'ai voulu exprimer ce que le travail de Bruegel m'inspire: une scène de la vie ouvrière, surprenante par sa fraîcheur et sa modernité. "

L'inspiration: «Chasseurs dans la neige» (Peinture)

Artiste: Guillaume Desmarets - Farm Prod (BE) Lieu: Rue de la Rasière n ° 32, 1000 Bruxelles

«J'ai été immédiatement frappé par l'atmosphère et la composition de cette scène. Même s'il montre une scène de la vie ordinaire, une atmosphère surréaliste se dessine. J'ai décidé de me concentrer sur les chasseurs et leurs chiens. En conservant les caractéristiques de composition, j'ai complètement changé le sujet et l'esthétique graphique. La scène représente maintenant des chasseurs de rats poursuivis par leur proie, et tout se déroule dans un monde brumeux et onirique. Une sorte d'allégorie surréaliste de l'absurde.

L'inspiration: «la parabole du bon berger» (gravure)

Artistes: Farm Prod (BE) Lieu: Rue des Renards 38-40, 1000 Bruxelles

«Nous avons décidé de travailler sur un détail particulier de la gravure, en prenant le berger avec un mouton sur le dos. L'idée est de transposer la posture du berger avec un renard sur le dos. Le personnage central de cette fresque fait référence à la rue des Renards, où se trouve la fresque. C'est aussi un clin d'œil à l'ambiance du quartier, qui regorge de bars et de gens qui aiment faire la fête. Le berger veille sur vous. Quant à la représentation, nous avons mélangé les styles entre répliques réalistes, décors bruegéliens et motifs contemporains. Une autre façon de véhiculer le côté cosmopolite du quartier. "

L'inspiration: «La tour de Babel» (peinture)

Artiste: Kim Demane - Delicious Brains (SE) Lieu: CC Bruegel - Rue des Renards n ° 1F, 1000 Bruxelles

Pour Delicious Brains, Babylone est un symbole d'oppression. Une vision démoniaque d'hommes aspirant au pouvoir et voulant imposer leurs voies aux gens du haut de leur tour. C'est la base de notre société. Même si Bruegel a créé cette œuvre il y a plusieurs siècles, elle est toujours d'actualité.

L'inspiration: «Peter Bruegel l'Ancien» (gravure)

Artiste: Arno 2bal - Farm Prod (BE) Lieu: Rue du Chevreuil n ° 14-16, 1000 Bruxelles

«Compte tenu du décor de ce mur, sur fond vertical et visible de loin, il me fallait trouver une image qui aurait un impact à distance, et qui devienne claire et pourtant confuse à mesure que vous vous en approchez. Comme j'ai tendance à surcharger dans mon processus de création, je voulais me distancer des compositions typiquement complexes de Bruegel.
La représentation de Pieter Bruegel m'est alors devenue une évidence.

Cet autoportrait officiel de l'artiste est une image iconique reconnaissable au premier coup d'œil. Grâce au procédé de gravure, il transcende le temps et a été réinterprété à plusieurs reprises. En tant qu'artisan 2.0, comme j'aime l'appeler moi-même, j'ai voulu réinterpréter ce portrait dans mon style graphique contemporain, en utilisant une ligne claire, jouant avec des formes abstraites et des références tribales.

La base de l'œuvre originale était constituée de lignes horizontales et, sachant que Bruegel était un fervent défenseur des expressions et des jeux de mots («Les Proverbes flamands»), j'ai voulu créer un ABC, en réutilisant les mots et expressions locaux de Marolles et de Bruxelles . Après quelques recherches, j'ai choisi une centaine de mots à la fois du dialecte «Zwanze» parlé par les vieux Marolliens, et des expressions modernes issues de la diversité culturelle du quartier. "

L'inspiration: «Fuite en Egypte» (peinture)

Artiste: Piotr Szlachta - Farm Prod (PL) Lieu: Angle de la rue des Capucins et de la rue des Tanneurs

«Le passeur»: la peinture murale représente un couple qui tente de passer la frontière dans une Europe imaginaire luxuriante et accueillante. Un passeur attend un peu plus loin pour les emmener. Située dans l'un des quartiers les plus cosmopolites de Bruxelles, cette œuvre d'art célèbre le mouvement de personnes qui dure depuis des temps immémoriaux.

L'inspiration: «Le cul à l'école»

Artiste: Alexis Corrand - Farm Prod (FR) Lieu: Rue Blaes 135

«J'ai choisi de retravailler le cul à l'école. Ce travail montre un enseignant entouré d'une classe plutôt hors de contrôle. Je l'ai aimé pour son humour. Dans un premier temps, j'ai voulu retravailler le sujet du chaos des enfants. Plus tard, j'ai décidé de me concentrer sur l'aspect le plus fou et le plus emblématique de l'œuvre, à savoir l'âne que l'on peut voir sortir par une fenêtre. Cette décision était principalement motivée par la taille du mur et son emplacement. Je pensais que cela méritait quelque chose de fort et clairement visible plutôt que d'être trop chargé. Je n'ai pas non plus inclus certaines des caractéristiques de l'original que je pensais douteuses, comme le professeur frappant un enfant. De cette façon, je pourrais me concentrer sur la caractéristique principale avec une attention particulière aux détails. Pour accentuer et encadrer mon travail, je place le cul dans une sorte de fausse perspective, simulant les bords du mur sur le mur du fond pour donner l'impression que le cul sort du mur. "

L'inspiration: "Sloth" (gravure)

Artiste: Nelson Dos Reis - Farm Prod (BE) Lieu: Rue Saint Ghislain 75

«J'ai souvent dessiné et peint des personnages fantastiques qui sont un peu imparfaits, une sorte d'anti-héros. Je voulais rendre hommage à l'artiste dans mon propre style en me concentrant sur l'une des nombreuses créatures
et le sortir de son contexte pour en faire le personnage principal de ma peinture murale. "

L'inspiration: «Le paysan et le voleur de nid» (peinture) et «Fierté» et autres créatures de différentes gravures (gravure)

Artistes: Les Crayons (BE) Lieu: Rue du miroir n ° 3-7, 1000 Bruxelles

«L'idée est d'avoir un fouillis de personnages au premier plan, provenant des tableaux« Triomphe de la mort »et« Junon aux enfers », ainsi que de certaines gravures telles que« Envy »,« Dernier jugement »et« Pride ».

Une sorte de concentration de monstruosités, de «parias» bruegéliens. Les thèmes sont plutôt moroses, mais traités avec une certaine légèreté.

Ce cataplasme pointe vers un arbre sur le mur gauche. Cet arbre, auquel est accroché une «figure», est tiré du tableau «le paysan et le voleur de nids», dont la signification exacte est un peu inégale, ce que j'aime. "

L'inspiration: «Patience» (gravure)

Artistes: Hell'O (BE) Lieu: Rue Notre Seigneur n ° 29-31

«La patience de Bruegel est une allégorie de la patience (composée d'idées abstraites), et notre objectif était de travailler sur une contre-allégorie, en prenant des traits de l'œuvre originale que nous pensions intéressantes et en les transformant en formes géométriques simples et équilibrées. et très coloré. "

L'inspiration: «La chute des anges rebelles» (peinture)

Artiste: Fred Lebbe - Farm Prod (BE) Lieu: Rue Rolebeek X Bvd de l'Empereur 36-40

«J'ai choisi une séquence de ce travail où le monde de l'image me parle. Mon défi était de l'interpréter le plus fidèlement possible en utilisant la technique moderne de la peinture aérosol. Une manière de rendre hommage aux prouesses techniques de Bruegel. »

Peintures murales de flegme dans le cadre de l'exposition Le monde de Bruegel en noir et blanc

Artiste: Phlegm (Royaume-Uni) Lieu: Bibliothèque royale de Belgique

Phlegm crée non seulement de grandes fresques murales, mais aussi de petites gravures en laiton pleines de détails, qu'il imprime dans son atelier. Un artiste qui propulse Bruegel dans le 21e siècle. Vous pouvez le découvrir sur la façade et l'intérieur des murs de la Bibliothèque.

Peintures murales inspirées de plusieurs œuvres de Bruegel

Artistes: Farm Prod (BE) Lieu: Palais du Coudenberg

Dans le cadre de l'exposition Bernardi Bruxellensi Pictori, le site archéologique fait peau neuve et prête sa cour extérieure aux artistes du collectif Farm Prod, qui ont interprété l'œuvre souvent décalée de Bruegel lors de cette célébration du 450e anniversaire. Chaque membre du collectif a retravaillé l'un des classiques de ce maître. Ils ont soit reproduit l'œuvre avec leur propre interprétation, soit créé une nouvelle composition, à commencer par celle de Bruegel. Ces interprétations sont présentées au Palais du Coudenberg sous forme d'affiches qui ornent la cour du musée.

Peinture murale inspirée du «Bernard van Orley. Bruxelles et la Renaissance »et« Estampes à l’époque de Bruegel »
expositions Artistes: Farm Prod (BE)

BOZAR - Palais des Beaux-Arts

Depuis un mois, la rue Baron Horta fait peau neuve, avec une installation du paysagiste Bas Smets, et une nouvelle fresque murale pour célébrer Pieter Bruegel. La peinture murale, réalisée par Farm Prod, réinterprète le XVIe siècle en empruntant des images à deux expositions: «Bernard van Orley. Bruxelles et la Renaissance »et« Estampes à l'époque de Bruegel ».

Depuis 2013, la Ville de Bruxelles joue un rôle important dans la promotion de l'art urbain en tant que vecteur de cohésion sociale accessible à tous. Ces dernières années, la Ville a multiplié les initiatives comme celle-ci: les appels à projets, les commandes, et les murs pour la libre expression sont tous inclus dans PARCOURS Street Art. Il y a actuellement 150 fresques incluses dans cette base de données qui fournissent des informations sur les œuvres telles que des biographies sur les artistes de rue. Ce projet d'embellissement de la ville ne cesse de croître et s'enrichira dans les mois à venir d'une dizaine de nouveaux projets.

Production agricole (BE)

FARM PROD est un collectif qui rassemble plusieurs plasticiens autour de différents projets créatifs, mis en place à Bruxelles en 2003. Alors qu'ils ont tous le même parcours artistique, chaque membre a, au fil du temps, développé sa propre expertise. Aujourd'hui, l'équipe réunit des peintres, des graffeurs et des graphistes, des web-designers, des illustrateurs et des vidéastes. Depuis 15 ans, ils utilisent leurs différentes énergies pour organiser et participer à des événements socioculturels, tant en Belgique qu'à l'étranger.