Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

Le tourisme ne rebondira pas - l'OMT, l'OMS et l'UE ont échoué, mais…

talebrifai
talebrifai
Avatar

Nous devons reconstruire un nouveau système multilatéral de bas en haut, brique par brique. Nous devons construire un système qui ne dépend pas des principes des nantis et des démunis. Voyager, c'est connecter tout le monde partout.

  1. L'OMT et d'autres organisations internationales nous ont laissé tomber et le tourisme ne rebondira pas, a déclaré le Dr Taleb Rifai, ancien Secrétaire général de l'OMT
  2. Le secteur du voyage est, sans aucun doute, l'un des secteurs les plus touchés par le COVID-19. Malheureusement, chaque gouvernement travaille seul à faire ce qu'il pense être le mieux pour protéger sa population. Ceci est attendu et compréhensible.
  3. Ce dont nous avons besoin, c'est d'un nouveau système multilatéral, un système plus harmonisé, juste et équitable, car peu importe le succès de chaque pays à lui seul.

M. Taleb Rifai a été Secrétaire général pour deux mandats de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). Aujourd'hui, le Dr Rifai porte de nombreux chapeaux, y compris en tant que conseil d'administration et co-fondateur de la Réseau mondial du tourisme (WTN).

Rifai a déclaré: «Il y a quatre ans, j'ai eu une interview avec un réseau portugais de Victor Jorge Workmedia et on m'a demandé comment je définirais le moment actuel à cette époque, qui comprenait le terrorisme, le BREXIT et l'élection du président américain Donald Trump. À cette époque, personne ne s'attendait à la crise du COVID et à son impact sur l'industrie du voyage et du tourisme. » Comme prévu par Rifai, un an plus tard, le tourisme a rebondi.

Le Dr Rifai a expliqué aujourd'hui dans une autre interview avec la même chaîne d'information portugaise: «Je crois que c'est maintenant un moment déterminant dans l'histoire de l'humanité dans son ensemble. Tout va changer. Le tourisme ne rebondira pas.

«Aujourd'hui, nous ne rebondirons pas, mais nous bondirons dans un nouveau monde, une nouvelle norme. Cela peut devenir un monde meilleur et plus durable.

«Je suis donc très optimiste que nous ne remonterons pas dans le temps mais avancerons vers une croissance plus durable - partout.

«Le secteur du voyage est, sans aucun doute, l'un des secteurs les plus touchés par le COVID-19. Malheureusement, chaque gouvernement travaille seul à faire ce qu'il pense être le mieux pour protéger sa population. Ceci est attendu et compréhensible. La vie est la chose la plus importante à craindre. Les gouvernements font de leur mieux pour protéger leur population.

«Chaque pays doit d'abord coordonner ses actions et ses procédures avec ses voisins. L'astuce n'est pas de faire un travail parfait tout seul. Il s'agit en effet de s'entendre sur des procédures minimales à partir des destinations environnantes qui atteindront un niveau international. Continuez à lire par en cliquant sur SUIVANT.