éTV 24/7 BreakingNewsShow : Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires la criminalité Nouvelles du gouvernement Liban Dernières nouvelles Actualités Tourisme Conférence sur le tourisme Mise à jour de la destination de voyage Secrets de voyage Nouvelles de Travel Wire Diverses Nouvelles

Des manifestants prennent d'assaut la banque de Beyrouth et "libèrent" 180 XNUMX dollars "volés" au peuple libanais

Des manifestants prennent d'assaut la banque de Beyrouth et "libèrent" 180 XNUMX dollars "volés" au peuple libanais
Des manifestants prennent d'assaut la banque de Beyrouth et "libèrent" 180 XNUMX dollars "volés" au peuple libanais
Écrit par Harry Johnson

Dans une publication sur Facebook, la Banin Charity Association a déclaré avoir "récupéré" quelque 180,000 XNUMX $, qu'elle a affirmé que la banque avait "pillé" aux pauvres.

Print Friendly, PDF & Email
  • Les manifestants exigent l'accès à l'argent « pillé » du peuple libanais.
  • La police a été appelée sur les lieux pour faire sortir les manifestants du bâtiment et débloquer les routes environnantes.
  • Dans un communiqué, la banque a affirmé que trois de ses employés avaient été blessés dans le chaos.

Banque Libanaise Suisse à Beyrouth a été pris d'assaut par des « dizaines » de manifestants en colère qui ont exigé l'accès à des dizaines de milliers de dollars « pillés » au peuple libanais.

Des images du quartier Hamra de la capitale libanaise lundi auraient montré des personnes attaquant le personnel de la banque et jetant des documents bancaires par les fenêtres du bâtiment.

Des banderoles affichant des messages affirmant que la banque avait volé l'argent des gens pouvaient également être vues accrochées à l'entrée de la banque, ainsi qu'une foule de manifestants devant le bâtiment.

D'autres vidéos publiées par les médias locaux semblaient montrer des manifestants errant autour de la banque et pénétrant dans différentes pièces du bâtiment.

Selon les médias locaux, un incendie s'était également déclaré à l'intérieur de la banque.

La police a été appelée sur les lieux pour faire sortir les manifestants du bâtiment et débloquer les routes environnantes.

La Banque libanaise suisse a déclaré que l'ONG autoproclamée Banin Charity Association avait occupé sa succursale de Hamra. L'organisation a également revendiqué la responsabilité des événements de lundi.

Dans un communiqué, la banque a affirmé que trois de ses employés avaient été blessés dans le chaos, dont un qui a été hospitalisé avec deux fractures faciales nécessitant une intervention chirurgicale.

"Une centaine d'hommes appartenant à l'association caritative Banin ont occupé le bâtiment de l'administration générale de notre banque, agressant nos employés", indique le communiqué de la banque.

La banque a également déclaré que les directeurs de succursale avaient été menacés de violence à moins qu'ils ne transfèrent des fonds à l'étranger.

À la suite du siège de la banque lundi, l'Association des banques du Liban a déclaré dans un communiqué que d'autres institutions financières resteraient fermées mardi en signe de solidarité avec la succursale assiégée.

Dans une publication sur Facebook, la Banin Charity Association a déclaré avoir "récupéré" quelque 180,000 XNUMX $, qu'elle a affirmé que la banque avait "pillé" aux pauvres.

Les troubles et les manifestations au Liban sont devenus plus courants alors que le pays s'enfonce davantage dans une crise économique, aggravée par la corruption présumée du gouvernement, la pandémie, le chaos politique et l'explosion dévastatrice dans le port de Beyrouth en août dernier.

Le pays est également confronté à d'importantes pénuries de nourriture et de médicaments.

D'autres manifestations ont eu lieu ce week-end en réponse à la décision du gouvernement de réduire davantage la valeur de la livre libanaise par rapport au dollar.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.