éTV 24/7 BreakingNewsShow : Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Dernières nouvelles européennes Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Culture Industrie hôtelière Actualités Responsable Tourisme Mise à jour de la destination de voyage Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE Dernières nouvelles au Royaume-Uni Diverses Nouvelles

Perte irréversible : Liverpool déchu du statut de patrimoine mondial de l'UNESCO

Perte irréversible : Liverpool déchu du statut de patrimoine mondial de l'UNESCO
Perte irréversible : Liverpool déchu du statut de patrimoine mondial de l'UNESCO
Écrit par Harry Johnson

Liverpool perd son statut de patrimoine mondial « en raison de la perte irréversible d'attributs véhiculant la valeur universelle exceptionnelle du bien ».

Print Friendly, PDF & Email
  • L'UNESCO a dépouillé Liverpool de son statut de patrimoine mondial.
  • Le front de mer de Liverpool avait été endommagé par le réaménagement des zones riveraines abandonnées de la ville.
  • Liverpool a obtenu le statut convoité en 2004 en reconnaissance de son histoire en tant que plaque tournante du commerce pendant l'empire britannique et pour ses monuments architecturaux.

Lors de la réunion d'aujourd'hui de son Comité du patrimoine mondial, le Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a conclu que le front de mer de Liverpool avait été endommagé par un réaménagement de 5.5 milliards de livres sterling (7.48 milliards de dollars) des zones abandonnées du front de mer de la ville et la construction d'un stade de 500 millions de livres sterling (680 millions de dollars) sur le site de l'ancien quai Bramley-Moore.

Par conséquent, l'UNESCO a privé Liverpool de son statut de patrimoine mondial « en raison de la perte irréversible d'attributs véhiculant la valeur universelle exceptionnelle du bien », causée par le réaménagement des docks de la ville et la construction d'un stade de football au bord de l'eau.

L'UNESCO a annoncé sa décision de retirer Liverpool de la liste dans un communiqué publié sur son site Web.

Liverpool a qualifié la décision de retirer son statut d'"incompréhensible", arguant que "le site du patrimoine mondial n'a jamais été en meilleur état" en raison des centaines de millions investis dans toute la ville. 

Malgré les protestations de Liverpool, l'UNESCO a déclaré avoir averti Liverpool en 2012 que son statut risquait d'être supprimé s'il procédait aux développements prévus du front de mer. Cependant, la ville a choisi d'aller de l'avant avec ses projets de construction sans tenir compte du risque pour son titre de site du patrimoine mondial. 

Liverpool a obtenu le statut convoité en 2004 en reconnaissance de son histoire en tant que plaque tournante du commerce pendant l'empire britannique et pour ses monuments architecturaux. Lors de l'attribution de son titre à la ville, l'UNESCO a spécifiquement fait référence aux docks, qui avaient joué un rôle important tout au long des XVIIIe, XIXe et XXe siècles.

La décision de retirer Liverpool de la liste fait d'elle la troisième ville à perdre son statut, aux côtés de la vallée de l'Elbe à Dresde, suite à la construction d'un pont à quatre voies traversant le paysage, et du sanctuaire de l'oryx arabe à Oman, après avoir réduit la taille de son zone protégée de 90 %.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire