éTV 24/7 BreakingNewsShow : Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Office africain du tourisme Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Nouvelles du gouvernement Nouvelles de la santé Kenya Dernières nouvelles Actualités People Sécurité Tourisme Mise à jour de la destination de voyage Nouvelles de Travel Wire Diverses Nouvelles

Le Kenya prolonge le couvre-feu et interdit tous les rassemblements publics alors que COVID augmente

Le Kenya prolonge le couvre-feu à l'échelle nationale et interdit tous les rassemblements publics alors que COVID augmente
Le ministre kényan de la Santé Mutahi Kagwe
Écrit par Harry Johnson

Le nombre d'infections augmente quotidiennement alors que les politiciens, à un an des élections générales, organisent d'énormes rassemblements à travers le pays.

Print Friendly, PDF & Email
  • Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 augmente au Kenya.
  • Le Kenya prolonge le couvre-feu nocturne à l'échelle nationale.
  • Les hôpitaux du Kenya sont submergés de nouveaux cas de coronavirus.

Du Kenya Ministre de la Santé Mutahi Kagwe a annoncé aujourd'hui que le pays d'Afrique de l'Est prolongeait le couvre-feu nocturne et interdisait les rassemblements publics et les réunions en personne pour tenter de stopper la propagation fulgurante du COVID-19.

Le ministre kényan de la Santé Mutahi Kagwe

Le Kenya, ces derniers jours, a connu un pic de nouveaux cas de COVID-19 de la variante Delta, avec un taux de positivité de 14% vendredi contre environ XNUMX% le mois dernier.

«Tous les rassemblements publics et les réunions en personne de quelque nature que ce soit sont suspendus dans tout le pays. À cet égard, tous les gouvernements, y compris les réunions et conférences intergouvernementales, devraient désormais être convertis en virtuels ou reportés dans les 30 prochains jours », a déclaré Kagwe vendredi dans une allocution télévisée, avertissant que les hôpitaux du pays étaient en train de devenir débordés.

Il a déclaré que le taux de positivité risquait d'augmenter davantage à moins que des mesures sérieuses ne soient prises.

"Nous continuons d'implorer tous les Kenyans, y compris ceux qui ont reçu leurs vaccins COVID-19, de ne pas baisser la garde", a déclaré Kagwe après une réunion du Comité national d'intervention d'urgence sur le coronavirus.

Kenya est sous une forme de couvre-feu depuis mars de l'année dernière lorsque la pandémie a frappé pour la première fois, et Kagwe a déclaré qu'il serait prolongé dans tout le pays de 10 heures à 4 heures du matin, heure locale jusqu'à nouvel ordre.

Comme beaucoup de ses voisins, le Kenya a pris des mesures rapides contre le COVID-19 au début de la pandémie, limitant les déplacements et fermant les frontières et les écoles.

Mais le nombre d'infections augmente quotidiennement alors que les politiciens, à un an des élections générales, organisent d'énormes rassemblements à travers le pays.

Le déploiement des vaccins a été lent au Kenya, en partie à cause du manque d'approvisionnement.

Le Kenya a vacciné 1.7 million de personnes, dont 647,393 2.37, soit XNUMX pour cent des adultes, sont complètement vaccinés.

Au total, le Kenya a enregistré plus de 200,000 19 cas de COVID-3,910 et XNUMX XNUMX décès.

avertissant que les hôpitaux sont débordés.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire