Dernières nouvelles internationales Nouvelles du gouvernement Industrie hôtelière Actualités Tourisme Mise à jour de la destination de voyage EN VEDETTE Ouganda Dernières nouvelles Diverses Nouvelles

Comment l'initiative sur le changement climatique « Pet a Tree » aidera le tourisme en Ouganda

"Pet a Tree" Tourisme ougandais

Une initiative sur le changement climatique « Pet a Tree » a été lancée en Ouganda par le ministre d'État au Tourisme, l'honorable Martin Mugarra Bahinduka, une initiative de l'agence non gouvernementale Africa Tourism and Environment Initiatives le 5 août 2021, au Centre d'éducation à la faune ougandaise. (UWEC) à Entebbe.

Print Friendly, PDF & Email
  1. Lors du lancement de l'initiative, le ministre a promis son plein appui à l'organisation.
  2. Le projet s'inscrit directement dans le cadre du plan national de développement de l'Ouganda de la campagne 40 millions d'arbres.
  3. Le ministre a précisé qu'une relation entre le tourisme et l'environnement est interdépendante pour la faune qui a besoin des arbres pour survivre. Il est donc nécessaire de conserver les arbres déjà existants tout en en plantant davantage.

L'environnement, par son potentiel naturel, culturel-historique, climatique social, représente la motivation des voyages des touristes, alors qu'un environnement propre et inaltéré ne peut exister sans la pratique de l'écotourisme.

Le directeur national de l'Uganda World Wildlife Fund (WWF), M. David Dduli, a remercié les fondateurs de « Caresser un arbre » pour avoir donné naissance à une initiative si brillante, et a engagé le soutien de l'organisation dans une démarche visant à la restauration des arbres. « Il est nécessaire de mobiliser les jeunes pour qu'ils rejoignent l'initiative. Les noms d'animaux ont toujours fait partie de la tradition africaine, et cela crée un attachement. Utilisons « Pet a Tree » pour ramener la pratique des noms d'animaux », a déclaré Duli. "Nous sommes sur une opportunité que nos ancêtres ont eue et perdue, et c'est maintenant notre opportunité de la recréer pour les générations futures."

La présidente du conseil d'administration des initiatives pour le tourisme et l'environnement en Afrique, qui est également présidente du conseil d'administration de l'Association des propriétaires d'hôtels de l'Ouganda, Mme Susan Muhwezi, a remercié l'Autorité nationale des forêts (NFA), le WWF, l'UWEC et le ministère du Tourisme. Faune et Antiquités pour avoir soutenu une initiative aussi étonnante qui se concentre sur la restauration de la biodiversité. Elle a expliqué comment elle a continuellement soutenu de telles initiatives à titre individuel et continuera de le faire. Mme Muhwezi a mis le gouvernement et les partenaires au développement au défi de soutenir en permanence les initiatives des jeunes qui développent le pays.

Le directeur exécutif de l'UWEC, le Dr James Musinguzi, a conseillé aux Ougandais d'en faire une norme pour planter des arbres lors d'occasions spéciales telles que les mariages, les anniversaires, etc. Il a ajouté : « La planète exige que les êtres humains pensent non seulement à court terme mais à travers les générations. peut-être pour la première fois dans l'histoire de l'humanité. Nous devons reconnaître le défi sous-jacent du changement climatique.

La ministre d'État chargée de l'environnement, l'honorable Beatrice Anywar, était représentée par Stuart Maniraguha, directeur de la plantation à la NFA, qui a souligné la nécessité de planter au moins 124 hectares de terres par an dans le but de restaurer le couvert forestier perdu. Il a déclaré qu'au cours d'une période de 30 ans, la population d'arbres était passée de 24% à 8%, mais qu'il y a maintenant une lueur d'espoir avec de telles initiatives. L'impact se fait sentir par une augmentation de 10 % de la couverture forestière, et il a promis le soutien de la NFA à la campagne « Pet a Tree ». Il a en outre appelé à une prise de conscience et à une participation renouvelées de chaque Ougandais et organisation à se joindre aux campagnes sur le changement climatique dans une démarche visant à restaurer la nature.

Le ministre du Tourisme du royaume de Tooro, Joan Else Kantu, au nom du royaume a accordé à la campagne « Pet a Tree » 5 acres de terre pour planter une forêt à Tooro en utilisant les noms d'animaux Tooro. « Nous écoutons le cri de la nature. Cette forêt doit permettre à nos petits-enfants d'apprécier la biodiversité comme nous l'avons appréciée.

Amumpaire Moses Bismac, fondateur de « Pet a Tree » et d'Africa Tourism and Environment Initiatives, a remercié les agences gouvernementales WWF, National Forestry Authority, Uganda Wildlife Education Center et Uganda Wildlife Authority pour leur soutien à la campagne « Pet a Tree ». Il a appelé ses collègues journalistes et tous les Ougandais à avoir au moins un arbre pour animaux de compagnie. « D'une manière particulière, j'apprécie le soutien du WWF dans ses initiatives environnementales et son soutien à cette campagne « Pet a Tree ».

En Ouganda, le royaume de Bunyoro-Kitara, l'une des institutions culturelles du pays, a adapté la pose de semis au lieu de couronnes lors des enterrements dans le cadre d'une initiative d'Omukama (roi) Solomon Gafabusa Iguru I pour reboiser le royaume, une pratique qui s'est depuis enracinée dans le dernières années.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Tony Ofungi - eTN Ouganda

Laisser un commentaire