Briser Nouvelles Voyage Nouvelles du gouvernement Actualités Personnes Afrique du Sud Dernières nouvelles Tourisme Conférence sur le tourisme Mise à jour de la destination de voyage Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE

L'Afrique du Sud a un nouveau ministre du Tourisme : qui est Lindiwe Sisulu ?

Hon. Liniwe Nonceba, ministre du Tourisme d'Afrique du Sud

Le mercredi 4 août L'hon. Lindiwe Nonceba Sisulu était ministre des Etablissements humains, de l'Eau et de l'Assainissement d'Afrique du Sud. Ce jour-là, elle a accueilli une enquête de l'UES dans son département pour éradiquer la fraude et la corruption. Un jour plus tard, jeudi 5 août, ce ministre a été nommé ministre sud-africain du Tourisme.
Les pratiques de corruption dans tous les départements de l'État et les entreprises publiques ne sont pas uniques ou isolées à l'eau et à l'assainissement.

Print Friendly, PDF & Email
L'Office Africain du Tourisme prêt à se battre aux côtés d'une équipe de gagnants pour reconstruire le tourisme en Afrique
  1. Lindiwe Nonceba Sisulu est née le 10 mai 1954 et membre de l'homme politique sud-africain, députée depuis 1994.
  2. Le député. Lindiwe Nonceba Sisulu a été nommée ministre du Tourisme par le président sud-africain Cyril Ramaphosa au milieu de la crise du COVID-19.
  3. Cuthbert Ncube, président du Office africain du tourisme félicite Sisulu et a offert son soutien pour aider le nouveau ministre à remodeler les récits de l'Afrique à travers le tourisme.

Les arrivées de touristes en Afrique du Sud ont atteint un record en janvier 2018 avec 1,598,893 29,341 2020 en janvier et un record de 19 XNUMX en avril XNUMX en raison de la pandémie de COVID-XNUMX.

L'Afrique du Sud est une destination touristique et l'industrie représente une part substantielle des revenus du pays.

L'Afrique du Sud offre aux touristes nationaux et internationaux une grande variété d'options, entre autres des paysages naturels pittoresques et des réserves de chasse, un patrimoine culturel diversifié et des vins très appréciés. Certaines des destinations les plus populaires incluent plusieurs parcs nationaux, tels que le vaste parc national Kruger dans le nord du pays, les côtes et les plages des provinces du KwaZulu-Natal et du Cap occidental, et les grandes villes comme Cape Town, Johannesburg et Durban.

La nouvelle ministre apporte des décennies d'expérience, mais aura les mains pleines pour reconstruire l'industrie du voyage et du tourisme de son pays. Actuellement, COVID-19 est à un autre pic et les taux de vaccination sont faibles, rendant le tourisme international dans ce pays presque impossible.

Cuthbert Ncube, représentant l'industrie touristique africaine en tant que président de l'Eswatini basé Office africain du tourisme a publié une déclaration.

Président ATB Cuthbert Ncube
Cuthbert Ncube, président de l'Office africain du tourisme

Notre équipe est votre équipe! C'est le message d'espoir et de soutien des dirigeants de l'Office Africain du Tourisme.

Nous sommes prêts à soutenir le nouveau ministre sud-africain. Cela aidera non seulement l'Afrique du Sud, mais toutes les régions et nations africaines où l'industrie du tourisme contribue fortement au PIB.

Cuthbert a déclaré : C'est avec un grand honneur et enthousiasme que nous accueillons et félicitons Hon Lindiwe Nonceba Sisulu en tant que ministre du Tourisme en Afrique du Sud. Sa vaste expérience saisonnière conduira sûrement aux initiatives de rétablissement non seulement pour l'Afrique du Sud mais pour le continent dans son ensemble. L'Afrique du Sud se présente comme un hub de connectivité continentale de l'Afrique.

À l'Office africain du tourisme, nous envisageons de collaborer et de travailler en étroite collaboration avec le Département du tourisme en Afrique du Sud pour faciliter le commerce et l'investissement dans le tourisme africain, rebaptiser le tourisme africain, remodeler le récit de l'Afrique et promouvoir l'écotourisme, alors que nous améliorons la croissance durable, la valeur et la qualité des voyages et du tourisme à destination et en provenance de l'Afrique.

Le tourisme est l'un des secteurs économiques les plus prometteurs en Afrique. Il a le potentiel non seulement de stimuler la croissance économique sur le continent, mais aussi de catalyser un développement économique inclusif, appelant ainsi à une collaboration plus étroite au sein de nos États membres et de tous les praticiens du secteur pour favoriser un secteur du voyage et du tourisme résilient.

L'Office Africain du Tourisme et ses ambassadeurs à travers le continent africain sont travailler avec les secteurs privé et public sur la reconstruction de l'industrie du voyage et du tourisme en Afrique.

Qui est Hon Lindiwe Nonceba Sisulu

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a nommé la ministre Lindiwe Sisulu ministre du Tourisme le 5 août 2021 dans le cadre d'un remaniement qui n'avait aucun objectif précis en tête, si ce n'est de débarrasser le gouvernement de la faction Zuma au sein du Cabinet. 

Le nouveau ministre du Tourisme est épaulé par le vice-ministre du Tourisme, Fish Mahlalela. Le mandat du ministère du Tourisme est de créer des conditions propices à la croissance et au développement durables du tourisme en Afrique du Sud.

Ministre du Tourisme d'Afrique du Sud, Hon. Lindiwe Sisulu

Sisulu est né de dirigeants révolutionnaires Walter et Albertina Sisulu in Johannesburg. Elle est la soeur du journaliste Zwelakhe Sisulu et homme politique Max Sisulu.

Mme Sisulu a été nommée ministre du Tourisme le 5 août 2021. Elle a été ministre des Établissements humains, de l'Eau et de l'Assainissement du 30 mai 2019 au 5 août 2021. Elle a été ministre des Relations internationales et de la Coopération du 27 février 2018 au 25 mai 2019. Mme Lindiwe Nonceba Sisulu a été Ministre des établissements humains de la République d'Afrique du Sud du 26 mai 2014 au 26 février 2018.

Elle est membre du Parlement depuis 1994. Elle a été présidente de l'inauguration de la Conférence ministérielle africaine sur le logement et le développement urbain depuis 2005. Mme Sisulu est membre du Comité exécutif national de l'African National Congress (ANC) et membre du Comité national de travail de l'ANC. Elle était administratrice du South African Democracy Education Trust ; administrateur de l'Albertina et Walter Sisulu Trust; et membre du conseil d'administration de la Fondation Nelson Mandela.

Compétences académiques
Mme Sisulu a obtenu son General Certificate of Education (GCE) Cambridge University Ordinary Level à la St Michael's School au Swaziland en 1971, et GCE Cambridge University Advanced Level en 1973, également au Swaziland.

Elle est titulaire d'une maîtrise ès arts en histoire du Center for Southern African Studies de l'Université de York et d'un M Phil également du Center for Southern African Studies de l'Université de York obtenu en 1989 avec le sujet de thèse : « Les femmes au travail et la lutte de libération en Afrique du Sud.

Mme Sisulu est également titulaire d'un baccalauréat, d'un baccalauréat spécialisé en histoire et d'un diplôme en éducation de l'Université du Swaziland.

Carrière/Positions/Affiliations/Autres activités
Entre 1975 et 1976, Mme Sisulu a été détenue pour activités politiques. Elle rejoint ensuite Umkhonto we Sizwe (MK) et travaille pour les structures clandestines de l'ANC en exil de 1977 à 1978. En 1979, elle suit une formation militaire spécialisée dans le renseignement militaire.

En 1981, Mme Sisulu a enseigné à l'école secondaire centrale Manzini au Swaziland, et en 1982, elle a enseigné au Département d'histoire de l'Université du Swaziland. De 1985 à 1987, elle a enseigné au Manzini Teachers Training College et a été examinatrice en chef d'histoire pour les examens du certificat junior pour le Botswana, le Lesotho et le Swaziland. En 1983, elle a travaillé comme sous-rédactrice pour The Times of Swaziland à Mbabane.

Mme Sisulu est retournée en Afrique du Sud en 1990 et a travaillé comme assistante personnelle de Jacob Zuma en tant que chef du département du renseignement de l'ANC. Elle a également été administratrice en chef de l'ANC à la Convention pour une Afrique du Sud démocratique en 1991 et administratrice du renseignement au département du renseignement et de la sécurité de l'ANC en 1992.

En 1992, Mme Sisulu est devenue consultante pour le Comité national des droits de l'enfant de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture. En 1993, elle a travaillé comme directrice de la bourse de recherche Govan Mbeki à l'Université de Fort Hare, et de 2000 à 2002, elle a dirigé le Centre de commandement pour la reconstruction d'urgence.

Mme Sisulu a été membre du comité de gestion, de l'organisation de la police et du cours de gestion de l'Université du Witwatersrand en 1993 ; membre de la direction du Sous-Conseil sur le renseignement, Conseil exécutif de transition en 1994, et président du Comité parlementaire mixte permanent sur le renseignement de 1995 à 1996.

Avant sa nomination en tant que ministre de la Fonction publique et de l'Administration, Mme Sisulu a été sous-ministre de l'Intérieur de 1996 à 2001. Elle a été ministre du Renseignement de janvier 2001 à avril 2004 ; Ministre du Logement d'avril 2004 à mai 2009 ; et ministre de la Défense et des Anciens combattants de mai 2009 à juin 2012.

Elle a été ministre de la Fonction publique et de l'Administration de la République d'Afrique du Sud de juin 2012 au 25 mai 2014.

Recherche/Présentations/Prix/Décorations/Bourses et Publications
Mme Sisulu a publié les ouvrages suivants :

  • Section des femmes sud-africaines dans l'agriculture (brochure). Université York en 1990
  • Femmes au travail et lutte de libération dans les années 1980
  • Thèmes de l'Afrique du Sud au vingtième siècle, Oxford University Press. 1991
  • Conditions de travail des femmes en Afrique du Sud, analyse de la situation en Afrique du Sud. Comité national des droits de l'enfant. Unesco. 1992
  • La fourniture de logements et la Charte de la liberté : la lueur d'espoir, le nouvel ordre du jour et le deuxième trimestre. 2005.

Mme Sisulu a reçu la bourse du Centre des droits de l'homme à Genève en 1992. Son projet pour le Centre des Nations Unies a conduit l'Université de Witwatersrand School of Business à mettre en place un cours de formation pour améliorer les compétences policières des membres de MK.

Elle a reçu un prix présidentiel pour la nouvelle stratégie de livraison de logements par l'Institute for Housing d'Afrique du Sud en 2004 ; En 2005, elle a reçu un prix de l'Association internationale pour la science du logement en reconnaissance de ses contributions et réalisations exceptionnelles à l'amélioration et à la résolution des problèmes de logement dans le monde.

Qui est Monsieur Poisson Mahlalela, le vice-ministre du ministère du Tourisme de la République d'Afrique du Sud ?

M. Fish Mahlalela est vice-ministre du Département du tourisme de la République d'Afrique du Sud depuis le 29 mai 2019. Il est membre du Congrès national africain à l'Assemblée nationale d'Afrique du Sud.

SA Vice-ministre du Tourisme Fish Mahlalela

Il a obtenu son diplôme d'études secondaires au lycée Nkomazi et est titulaire d'un baccalauréat spécialisé en gouvernance et leadership de l'Université du Witwatersrand.

Après les élections générales de 1994, il a été déployé en tant que membre du parlement et a depuis servi le pays dans différentes responsabilités à la fois dans la province et les législatures nationales.

Il a été membre de la législature provinciale, où il a notamment été président du Comité permanent des comptes publics (SCOPA) et président de l'Association des comités des comptes publics d'Afrique du Sud, et a également été président de la Southern Commission de développement de l'Afrique sur les comptes publics.

Au cours de son mandat dans la province de Mpumalanga, il a occupé divers postes de direction et notamment les responsabilités suivantes, MEC pour le département des Affaires environnementales et du tourisme, MEC pour le Département de la culture, des sports et des loisirs, MEC pour le Département des collectivités locales et de la circulation, MEC pour le ministère des Routes et des Transports, MEC pour le ministère de la Sûreté et de la sécurité et MEC pour le ministère de la Santé et du Développement social.

Il a également précédemment occupé le poste de whip de l'ANC au sein de la commission du portefeuille de la santé à l'Assemblée nationale.

M. Mahlalela a une fière histoire dans la lutte contre l'apartheid en Afrique du Sud, a été exilé dans les années 1980 et a reçu une formation militaire dans de nombreux pays en tant que membre de l'aile militaire de l'ANC, Mkhonto We Sizwe En 2002, il a été élu président de l'ANC dans la province du Mpumalanga en 2002.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Juergen T Steinmetz

Juergen Thomas Steinmetz a travaillé de manière continue dans l'industrie du voyage et du tourisme depuis son adolescence en Allemagne (1977).
Il a fondé eTurboNews en 1999 en tant que premier bulletin d'information en ligne pour l'industrie mondiale du tourisme de voyage.

Laisser un commentaire