éTV 24/7 BreakingNewsShow : Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Dernières nouvelles internationales Caraïbes Croisière Industrie hôtelière Jamaïque Dernières Nouvelles Actualités Tourisme Transport Mise à jour de la destination de voyage Diverses Nouvelles

Les croisiéristes ravis de visiter la Jamaïque après deux ans d'attente

HM GIFT - Le ministre du Tourisme, l'honorable Edmund Bartlett (à droite), reçoit du capitaine Isidoro Renda, une version miniature du Carnival Sunrise, qui a accosté à Ocho Rios le lundi 16 août 2021 avec plus de 3,000 17 passagers et membres d'équipage, signalant le redémarrage des opérations de croisière en Jamaïque, après une interruption de 19 mois en raison de la pandémie de COVID-XNUMX.

"C'est totalement génial, j'attends ça depuis deux ans", a admis Terry Davis alors qu'il parcourait le paysage jamaïcain avec sa partenaire, Katy Peale, qui a ajouté: "C'est tout simplement merveilleux d'être dehors, de voyager, de revoir de beaux endroits, d'être ensemble avec les amis et la famille ; s'amuser."

Print Friendly, PDF & Email
  1. Il s'agissait du premier navire de croisière à faire escale dans un port maritime local de la Jamaïque depuis que la pandémie de COVID-19 a frappé il y a 17 mois.
  2. Le premier couple à débarquer était originaire de Miami, en Floride, pour sa première croisière en Jamaïque.
  3. Qu'attendaient-ils avec impatience ? Breuvages! "Le meilleur café du monde, Blue Mountain" et "punch au rhum".

Le couple effectuait sa première croisière en Jamaïque et profitait du paysage après avoir débarqué du Carnival Sunrise au quai 1 du port de croisière d'Ocho Rios. C'était le premier navire de croisière à faire escale dans un port local en 17 mois depuis que la pandémie de COVID-19 a frappé. 

Avec eux se trouvaient le premier couple à fouler le sol jamaïcain dans le cadre de leur croisière aux Caraïbes, au départ de Miami. Donna et Anthony Pioli de Miami étaient très précis sur ce qu'ils voulaient le plus pendant leur séjour à terre à Ocho Rios, ayant déjà été à Montego Bay. Après 17 mois d'attente, Anthony attendait avec impatience "le meilleur café du monde, Blue Mountain" tandis que pour Donna, "je cherche du punch au rhum". 

La joie de vivre a été partagée par le capitaine Isidoro Renda de Carnival Sunrise. "Moi-même, tout l'équipage et toute la Carnival Cruise Line, nous sommes très heureux de redémarrer et d'avoir notre premier appel en Jamaïque", a-t-il déclaré, soulignant "une très longue relation avec la Jamaïque et Ocho Rios, nous sommes donc extrêmement heureux et ravis d'être ici".  

Ocho Rios fait partie des principaux ports du Sunrise après 17 mois "et nous allons venir ici très souvent", a-t-il expliqué, calculant que le calendrier était "au moins trois fois par mois". 

Ministre du Tourisme, Hon. Edmund Bartlett était au port pour l'occasion et pour lui : « Le retour de la croisière en ce moment marque la deuxième phase critique de la réouverture de l'industrie du tourisme et aidera grandement à ramener des emplois dans l'industrie. »  

Avec le programme de Carnival d'environ 16 escales au cours des trois prochains mois et MSC, Royal Caribbean, Disney et d'autres compagnies de croisière se préparent à la reprise de la navigation dans la mer des Caraïbes : « Nous allons remettre la croisière sur les rails d'ici décembre avec à peu près toute la flotte », a déclaré M. Bartlett. Il a projeté un peu moins de 300,000 XNUMX croisières passagers à destination de la Jamaïque d'ici la fin de l'année, date à laquelle les ports de Montego Bay et de Falmouth seront également réactivés dans l'espoir d'avoir également des escales à Port Royal et à Port Antonio. 

En ce qui concerne le respect des protocoles COVID-19, le ministre Bartlett a déclaré compte tenu des stipulations des agences de santé publique locales et internationales respectives : « Cela a été un processus très long et difficile pour élaborer des protocoles, modifier et faire des ajustements, essayer de répondre aux variations du virus lui-même et de ses mutations, puis de traiter l'attitude, le comportement et l'état d'esprit. » 

Les 3,000 95 passagers et membres d'équipage du Carnival Sunrise ont dû respecter des mesures strictes régissant le redémarrage de la navigation de croisière, exigeant qu'environ 19% soient complètement vaccinés et que tous les passagers fournissent la preuve des résultats négatifs d'un test COVID-72 effectué dans les XNUMX heures suivant la navigation. . Dans le cas des passagers non vaccinés, comme les enfants, un test PCR est obligatoire, et tous les passagers sont également dépistés et testés (antigène) au débarquement. 

En outre, le port d'escale a respecté les protocoles établis par le ministère de la Santé et les compagnies de croisière, la Société de développement des produits touristiques (TPDCo) contrôlant également la conformité aux règles. 

La Jamaïque a été très bien notée pour avoir répondu aux attentes. « J'aimerais vraiment profiter de cette occasion pour remercier le ministère du Tourisme, l'Autorité portuaire de la Jamaïque, et très certainement le ministère de la Santé ; toute votre équipe de santé a été très engagée dans le processus pour faire venir le navire ici aujourd'hui et c'est au-delà de nos attentes », a déclaré Marie McKenzie, vice-présidente des ports mondiaux et des relations gouvernementales des Caraïbes chez Carnival. Mme McKenzie, qui est jamaïcaine, est responsable de 27 pays de la région et a travaillé avec les autorités locales sur le processus de redémarrage du carnaval.  

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Linda Hohnholz, rédactrice eTN

Linda Hohnholz écrit et édite des articles depuis le début de sa carrière professionnelle. Elle a appliqué cette passion innée à des endroits tels que l'Université du Pacifique d'Hawaï, l'Université Chaminade, le Centre de découverte des enfants d'Hawaï et maintenant TravelNewsGroup.

Laisser un commentaire