éTV 24/7 BreakingNewsShow : Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Compagnies aériennes Aéroport Aviation Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Nouvelles de la santé Actualités People Reconstitution Responsable Sécurité Tourisme Transport Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE États-Unis Dernières nouvelles Diverses Nouvelles

Delta Air Lines : tout le personnel non vacciné sera facturé 200 $ supplémentaires pour l'assurance maladie mensuelle

Delta Air Lines : tout le personnel non vacciné sera facturé 200 $ supplémentaires pour l'assurance maladie mensuelle
Ed Bastian, PDG de Delta Air Lines
Écrit par Harry Johnson

Au cours des dernières semaines, depuis la montée en puissance de la variante B.1.617.2, tous les employés de Delta qui ont été hospitalisés avec COVID n'ont pas été complètement vaccinés.

Print Friendly, PDF & Email
  • Delta facturera aux employés non vaccinés un supplément pour les prestations de santé.
  • La nouvelle police d'assurance maladie de Delta entre en vigueur le 1er novembre.
  • Le séjour moyen à l'hôpital pour COVID-19 a coûté 50,000 XNUMX $ à Delta par personne.

Delta Air Lines a annoncé aujourd'hui que tous les employés des compagnies aériennes qui ne sont pas complètement vaccinés contre le COVID-19 devront payer 200 $ supplémentaires par mois pour une couverture d'assurance maladie.

Le mémo du PDG de Delta Air Lines au personnel a déclaré que "le supplément sera nécessaire pour faire face au risque financier que la décision de ne pas vacciner crée pour notre entreprise".

Selon Le directeur général de Delta, Ed Bastian , le « séjour moyen à l'hôpital pour COVID-19 a coûté à Delta 50,000 1.617.2 $ par personne » et « ces dernières semaines, depuis la montée en puissance de la variante B.XNUMX, tous les employés de Delta qui ont été hospitalisés avec COVID n'étaient pas complètement vaccinés. »

Bien que 75 % des Delta Air Lines les employés sont vaccinés contre le virus, Bastian a fait valoir que «l'agressivité» de la variante Delta de COVID-19 «signifie que nous devons faire vacciner beaucoup plus de nos gens, et aussi près de 100 % que possible». 

Les changements entreront en vigueur à partir du 1er novembre, tandis qu'à partir du 12 septembre, les employés non vaccinés devront également passer des tests COVID-19 hebdomadaires. Les employés non vaccinés doivent en outre porter des masques faciaux à l'intérieur.

La réaction du public et de l'industrie à la décision de la compagnie aérienne a été mitigée. Certains ont salué la décision de Delta, affirmant qu'il s'agissait d'un moyen « approprié » d'encourager la vaccination et qu'il pourrait faire « une réelle différence ».

D'autres, cependant, ont averti que cela pourrait créer un mauvais précédent en affirmant que la décision était finalement basée sur la cupidité financière, et non sur le souci du public.

D'autres compagnies aériennes, dont United Airlines, Air Canada et l'australien Qantas, rendent la vaccination contre le COVID-19 obligatoire pour les employés.

Plus tôt ce mois-ci, le PDG de United Scott Kirby et le président Brett Hart ont déclaré au personnel que, même s'ils savent que certains employés ne seraient pas d'accord avec la décision, "tout le monde est plus en sécurité lorsque tout le monde est vacciné". 

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire