éTV 24/7 BreakingNewsShow : Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Aviation Briser Nouvelles Voyage Nouvelles du gouvernement Actualités Tourisme Secrets de voyage EN VEDETTE États-Unis Dernières nouvelles

Vols mystérieux du F-117 Nighthawk Stealth Fighter

F-117 Combattant furtif Nighthawk
Écrit par Linda S. Hohnholz

Bien que le jet F-117 Nighthawk Stealth Fighter ait été officiellement remplacé par le jet F-22 Raptor, il semble être toujours en service, déguisé en missiles de croisière. En fait, l'histoire du Nighthawk n'est pas sans mystère.

Print Friendly, PDF & Email
  1. La création du Nighthawk a été réalisée en secret à partir de 1975.
  2. Il a volé pour la première fois en 1981, mais il était entouré de secret et le public n'a connu l'avion que 7 ans plus tard.
  3. Après l'annonce de son retrait depuis son remplacement par le Raptor, il semble que l'avion ait été entreposé tout en n'étant pas vraiment inactif du tout.

Le Nighthawk a été développé à l'origine comme avion d'attaque par Lockheed Martin après des travaux sur la technologie furtive. La création de son prédécesseur, un avion démonstrateur d'essai nommé Have Blue, a été réalisée en secret à partir de 1975.

En 1978, le F-117A est entré en développement et a volé pour la première fois en 1981. Mais le public n'a pas connu son existence jusqu'à ce qu'il soit officiellement annoncé 7 ans plus tard en 1988.

Entre 1982 et 1988, le premier Nighthawk a été livré en tant que premier avion furtif opérationnel au monde à l'US Air Force (USAF). Ce serait l'un des 59 avions furtifs que l'USAF recevrait jusqu'en 1990, marquant le dernier à être livré.

L'US Air Force a remplacé le F-117 par le F-22 Raptor avant que le programme F-22 ne soit annulé en 2009. Il a été remplacé par le F-35 Joint Strike Fighter, moins cher et plus polyvalent. Les dix premiers des 55 avions F-117 en service ont été retirés en décembre 2006. Une cérémonie de retraite officielle a eu lieu à la base aérienne de Wright-Patterson en mars 2008.

Mais les Nighthawks ne sont pas partis. Ils sont stockés dans des hangars d'un aérodrome de la zone d'essai de Tonopah au Nevada. Les 4 derniers Nighthawks sont arrivés au champ d'essai le 22 avril 2008. Les ailes et les queues ont été retirées pour le stockage, mais certains avions peuvent être rapidement rappelés en vol si nécessaire.

Récemment, la Garde nationale aérienne a confirmé que les F-117 Nighthawks étaient utilisés dans des exercices d'entraînement, notamment en tant que substituts pour les missiles de croisière entrants. Les preuves montrent que cette pratique de formation est le cas depuis un certain temps déjà. Parce que l'avion peut simuler des actions telles que des missiles de croisière, ils constituent une plate-forme parfaite pour un exercice de défense antimissile de croisière.

Le Nighthawk tire peut-être son nom du fait qu'il n'est utilisé que pour des missions nocturnes. Et en secret, sans doute, étant donné son histoire et même sa couleur noire, la rendant facile à se fondre dans les cieux nocturnes. Mais qui a besoin de se fondre quand vous pouvez être invisible au radar ?

Les surfaces et les profils de bord du Nighthawk sont optimisés pour refléter le radar hostile en signaux de faisceau étroit, dirigés loin du détecteur de radar ennemi. Toutes les portes et panneaux d'ouverture de l'avion ont des bords avant et arrière en dents de scie qui reflètent le radar. La surface extérieure de l'avion est recouverte d'un matériau absorbant les radars (RAM). Tout cela le rend pratiquement invisible.

Également connu sous le nom de Frisbee et de Wobblin' Goblin, la mission du F-117A Nighthawk est de pénétrer des environnements de menace dense et d'attaquer des cibles de grande valeur avec une grande précision. Nighthawk a été en service opérationnel au Panama, pendant l'opération Desert Storm, au Kosovo, en Afghanistan et pendant l'opération Iraqi Freedom.

L'avion furtif est principalement construit en aluminium avec du titane pour les zones du moteur et des systèmes d'échappement.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Linda S. Hohnholz

Linda Hohnholz a été rédactrice en chef de eTurboNews pendant de nombreuses années.
Elle aime écrire et fait attention aux détails.
Elle est également en charge de tout le contenu premium et des communiqués de presse.

Laisser un commentaire