Compagnies aériennes Aéroport Aviation Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Actualités Personnes Qatar Dernières nouvelles Reconstitution Responsable Tourisme Transport Nouvelles de Travel Wire

Qatar Airways : Pertes d'exploitation en baisse, bénéfices en hausse en 2020/21

Qatar Airways : Pertes d'exploitation en baisse, bénéfices en hausse en 2020/21
Directeur général du groupe Qatar Airways, Akbar Al Baker
Écrit par Harry Johnson

Qatar Airways Group a fait des progrès significatifs dans son ambition de nouer de nouveaux partenariats stratégiques avec plusieurs grandes compagnies aériennes, dont American Airlines, Air Canada, Alaska Airlines et China Southern Airlines.

Print Friendly, PDF & Email
  • Les résultats financiers 2020/21 révèlent une diminution des pertes d'exploitation par rapport à l'exercice précédent.
  • Une augmentation de l'EBITDA reflète la force, la résilience et l'engagement du Groupe au cours des 12 mois les plus difficiles et extraordinaires de son histoire.
  • La combinaison de notre division Qatar Airways Cargo et l'adaptabilité commerciale du Groupe ont été au cœur de cette reprise.

Qatar Airways Group a publié aujourd'hui son rapport annuel pour 2020/21, couvrant une année difficile avec la pandémie de COVID-19 en cours provoquant une perte importante de trafic et de revenus dans le cadre d'une tendance observée dans l'industrie mondiale de l'aviation. Malgré les difficultés, Qatar Airways Group prouve que relever le défi n'est pas nouveau pour la compagnie aérienne et ses filiales, projetant la force, la résilience et l'engagement du Groupe.

Qatar Airways Le groupe a déclaré une perte nette de 14.9 milliards de QAR (4.1 milliards de dollars), dont 8.4 milliards de QAR (2.3 milliards de dollars) sont dus à une charge de dépréciation unique liée à l'immobilisation des flottes Airbus A380 et A330 de la compagnie aérienne. Malgré les difficultés posées par la pandémie en cours, les résultats d'exploitation du Groupe ont démontré sa résilience pendant la crise, avec une perte opérationnelle déclarée de 1.1 milliard de QAR (288.3 millions de dollars US) de 7 % de moins par rapport à 2019/20. Par ailleurs, le Groupe a enregistré une amélioration significative de son EBITDA, qui s'est établi à 6 milliards de QAR (1.6 milliard de dollars US) contre 5 milliards de QAR (1.4 milliard de dollars US) l'année précédente.

Une combinaison de nos Qatar Airways Le pôle cargo et l'adaptabilité commerciale du Groupe ont été au cœur de cette reprise. La flexibilité et l'ingéniosité de la stratégie commerciale du Groupe ont joué un rôle central dans l'augmentation significative de sa part de marché, permettant à l'entreprise de se concentrer davantage sur sa mission de « renvoyer les gens à la maison » au plus fort de la pandémie, à jouer un rôle de leader du secteur. pour rétablir la confiance des passagers dans la sécurité du transport aérien pendant les conditions de marché les plus défavorables de l'histoire de l'aviation commerciale. Tandis que la division fret du Groupe, Qatar Airways Cargo, a maintenu sa position de plus grand transporteur de fret au monde et a augmenté sa part de marché en 2020/21. Au plus fort de la pandémie, Cargo a plus que triplé ses services quotidiens, effectuant un record de 183 vols en une journée au cours du mois de mai 2020. 

Cargo a également supervisé une augmentation de 4.6% des tonnes de fret manutentionnées au cours de l'exercice précédent (2019/20), avec 2,727,986 2020 21 tonnes (poids taxable) manutentionnées en XNUMX/XNUMX. Cette augmentation du fret manutentionné, ainsi qu'une augmentation significative du rendement du fret, ont également vu les revenus de fret du transporteur plus que doubler.

Malgré l'une des années les plus difficiles de l'histoire du Groupe, basée sur de solides fondamentaux commerciaux, la compagnie aérienne a reconstruit son réseau d'un minimum de 33 destinations à plus de 140 destinations aujourd'hui. La compagnie aérienne a continué à identifier de nouveaux marchés, lançant neuf nouvelles destinations – Abidjan, Côte d'Ivoire ; Abuja, Nigéria ; Accra, Ghana; Brisbane, Australie; Harare, Zimbabwe ; Luanda, Angola ; Lusaka, Zambie ; San Francisco et Seattle, États-Unis

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire