éTV 24/7 BreakingNewsShow : Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Compagnies aériennes Aéroport Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Nouvelles du gouvernement Nouvelles de la santé Industrie hôtelière Inde Dernières nouvelles Actualités People Reconstitution Responsable Sécurité Tourisme Transport Mise à jour de la destination de voyage Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE Dernières nouvelles au Royaume-Uni

L'Inde rend les tests COVID-19 et la quarantaine obligatoire pour tous les Britanniques

L'Inde rend les tests COVID-19 et la quarantaine obligatoire pour tous les Britanniques
L'Inde rend les tests COVID-19 et la quarantaine obligatoire pour tous les Britanniques
Écrit par Harry Johnson

La nouvelle exigence semble avoir été introduite en réponse à des mesures similaires imposées aux ressortissants indiens par le Royaume-Uni.

Print Friendly, PDF & Email
  • L'Inde a qualifié la décision de la Grande-Bretagne de ne pas reconnaître la version indienne du vaccin AstraZeneca, connue sous le nom de Covishield, de « discriminatoire ».
  • Les ressortissants britanniques vaccinés arrivant en Inde seront soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours.
  • À partir de lundi, toutes les arrivées au Royaume-Uni devront présenter un test COVID-19 négatif effectué au maximum 72 heures avant le départ.

Apparemment, les responsables du ministère indien des Affaires étrangères ont annoncé aujourd'hui que tous les ressortissants britanniques, y compris ceux entièrement vaccinés, seraient soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours à leur arrivée en Inde.

La nouvelle exigence semble être introduite en réponse à des mesures imposées aux ressortissants indiens par le Royaume-Uni.

La nouvelle annonce de politique intervient après que le ministre indien des Affaires étrangères, Harsh Vardhan Shringla, a appelé la décision de la Grande-Bretagne de ne pas reconnaître la version indienne du AstraZeneca vaccin, dit Covishield, « discriminatoire ».

Le ministre avait mis en garde contre des mesures réciproques si Londres ne revenait pas sur sa décision.

A partir de lundi, tous les Britanniques arrivés - quel que soit leur statut vaccinal - devront présenter un test COVID-19 négatif effectué au maximum 72 heures avant le départ, subir un deuxième test à l'arrivée et un troisième huit jours plus tard.

Une période de quarantaine obligatoire de 10 jours sera également appliquée, selon un responsable du ministère des Affaires étrangères.

Le gouvernement britannique a annoncé le mois dernier qu'il permettrait aux voyageurs entièrement vaccinés de sauter la quarantaine et de passer moins de tests, mais uniquement la vaccination reconnue dans le cadre des programmes américains, britanniques ou européens ou ceux autorisés par un organisme de santé agréé.

Plus d'une douzaine de pays d'Asie, des Caraïbes et du Moyen-Orient figuraient sur la liste, mais Indele programme de n'était pas inclus. De plus, aucun programme africain n'a été accepté.

La grande majorité des Indiens ont été vaccinés avec AstraZeneca shots, qui a été produit par le Serum Institute of India. D'autres ont reçu COVAXIN, un vaccin produit par une société indienne qui n'est pas utilisé en Grande-Bretagne.

Le refus de la Grande-Bretagne d'accepter certains certificats de vaccin a fait craindre qu'il n'exacerbe les hésitations vis-à-vis des vaccins.

Les pays qui ont reçu des centaines de milliers de doses du vaccin AstraZeneca du gouvernement britannique se sont demandé pourquoi leurs programmes de vaccination n'étaient pas assez bons aux yeux de son fournisseur.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire