Dernières nouvelles européennes Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Réunions News Personnes Tourisme Nouvelles de Travel Wire Dernières nouvelles au Royaume-Uni

Les Londoniens ont défié COVID et ont passé leurs vacances à l'étranger plus que les autres Britanniques

L'industrie du voyage se retrouve enfin au WTM London
L'industrie du voyage se retrouve enfin au WTM London
Écrit par Harry Johnson

Les Londoniens étaient plus susceptibles de mettre de côté leurs inquiétudes et d'ignorer les conseils sur les voyages pendant la pandémie.

Print Friendly, PDF & Email

Selon à la recherche publiée aujourd'hui (lundi 1er novembre) par WTM London.

Quatre Londoniens sur 10 (41 %) ont pris des vacances à l'étranger au cours de l'année écoulée, soit deux fois la moyenne nationale de 21 % et plus de trois fois plus que les habitants du Nord-Est, la région du Royaume-Uni qui a enregistré le plus faible nombre de vacances à l'étranger. prises au cours des 12 derniers mois.

Seulement 13% des personnes vivant dans le Nord-Est ont pris des vacances à l'étranger au cours de la période, révèle le WTM Industry Report, qui a interrogé 1,000 XNUMX consommateurs britanniques.

Deux fois plus de Londoniens que la moyenne nationale ont réservé à la fois des vacances à l'étranger et un séjour, avec 9% des habitants de la capitale réservant les deux, contre une moyenne nationale de 4%.

Seuls 36% des Londoniens ne sont pas partis en vacances l'année dernière - que ce soit en vacances ou en voyage à l'étranger - contre 51% de la moyenne nationale.

Il semble que les Londoniens résilients n'aient pas été rebutés par les tests Covid, les changements de feux de circulation et même les appels du gouvernement et des experts qui ont conseillé à plusieurs reprises aux Britanniques de ne pas voyager à l'étranger – même lorsque les restrictions de voyage ont été assouplies et qu'il était légal de passer des vacances à l'étranger.

Le manque de départs régionaux dans les aéroports en dehors de la capitale pourrait également expliquer pourquoi tant de Londoniens plus que la moyenne nationale ont passé des vacances à l'étranger au cours des 12 derniers mois.

De plus, les fermetures locales ont empêché certaines personnes de se rendre dans des aéroports régionaux qui se trouvaient ou avaient le potentiel de l'être à un niveau différent.

Le directeur de l'exposition WTM London, Simon Press, a déclaré: «Nos recherches montrent que les Londoniens étaient plus susceptibles de mettre de côté leurs inquiétudes et d'ignorer les conseils sur les voyages pendant la pandémie.

« Moins de départs régionaux et plus de blocages régionaux ont également signifié que les personnes en dehors de Londres n'ont pas été aussi capables ou aussi disposées à voler.

«Même lorsque les voyages étaient autorisés, les ministres du gouvernement et les conseillers en santé ont exercé de fortes pressions pour ne pas voyager.

"Cela, combiné à la confusion et au coût des tests Covid et au changement constant de la réglementation des feux de circulation, a empêché de nombreuses personnes de voyager, mais il semble que les Londoniens étaient plus déterminés que la plupart à obtenir leur pause à l'étranger régulière - indépendamment de coût ou tracas.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire