Cliquez ici s'il s'agit de votre communiqué de presse !

Le contraceptif oral est maintenant approuvé

Écrit par Linda S. Hohnholz

Mayne Pharma Group Limited et Mithra Pharmaceuticals, SA (Euronext Bruxelles : MITRA) ont annoncé que la Therapeutic Goods Administration (TGA) a approuvé le nouveau contraceptif oral combiné NEXTSTELLIS® (14.2 mg d'estetrol et 3 mg de comprimés de drospirénone). Mayne Pharma anticipe le lancement commercial de NEXTSTELLIS d'ici la mi-2022, soutenu par une formation au marché des professionnels de la santé à partir de janvier 2022.

Print Friendly, PDF & Email

Développé par Mithra Pharmaceuticals, NEXTSTELLIS est une pilule contraceptive unique en son genre contenant un nouvel œstrogène à faible impact - l'estétrol (E4) et le progestatif éprouvé - la drospirénone (DRSP). L'E4 est un œstrogène naturel produit par le corps humain pendant la grossesse, désormais dérivé d'une source végétale. Contenant une nouvelle entité chimique (NCE), NEXTSTELLIS bénéficiera de 5 ans d'exclusivité commerciale. 

Le marché australien des contraceptifs est évalué à 125 millions de dollars australiens et le marché des contraceptifs oraux combinés à courte durée d'action (œstrogène et progestatif) vaut plus de 65 millions de dollars australiens[1].

Le PDG de Mayne Pharma, M. Scott Richards, a déclaré : « Nous sommes ravis de présenter NEXTSTELLIS sur le marché australien. Cela fait 10 ans que les Australiennes n'ont pas eu une nouvelle hormone contraceptive à considérer avec leur médecin. NEXTSTELLIS propose une pilule efficace, sûre et bien tolérée avec un excellent contrôle du cycle et a démontré un faible impact sur certaines parties du corps. Mayne Pharma s'engage pour la santé des femmes et lance des produits innovants pour répondre aux besoins des femmes australiennes et américaines.

Le docteur en santé sexuelle, le Dr Terri Foran, a déclaré : « Les contraceptifs oraux combinés restent la méthode de contraception hormonale la plus largement utilisée en Australie et chaque clinicien sait que chaque femme réagit différemment aux hormones contraceptives. C'est pourquoi il est si important que nous ayons une gamme d'options contraceptives afin que nous puissions individualiser ce choix. Aujourd'hui, nous disposons d'une large gamme de progestatifs, mais le choix des œstrogènes s'est limité à l'éthinylestradiol ou à l'œstradiol. Avoir un autre œstrogène, l'estétrol (E4), ouvre la possibilité à davantage de femmes de trouver une combinaison qui leur convient. La recherche indique que l'estétrol est plus sélectif dans son impact sur divers tissus réceptifs aux hormones dans le corps féminin. Bien qu'il ait les effets souhaités sur le système génital nécessaires à un contraceptif combiné efficace, il semble avoir potentiellement moins d'effet sur le foie et le sein.

Le PDG de Mithra, M. Leon Van Rompay, a déclaré : « Après les États-Unis, le Canada et l'Europe, nous sommes ravis de recevoir cette approbation supplémentaire pour notre contraceptif innovant, confirmant un lancement commercial sur un troisième continent. Ce quatrième agrément majeur obtenu cette année, s'inscrit parfaitement dans notre calendrier, nous permettant de couvrir plus de 80 % du territoire visé. Cela démontre une nouvelle fois la forte expertise de nos équipes et la force de notre collaboration avec Mayne Pharma, qui fait du lancement commercial de NEXTSTELLIS une priorité absolue.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Linda S. Hohnholz

Linda Hohnholz a été rédactrice en chef de eTurboNews pendant de nombreuses années.
Elle aime écrire et fait attention aux détails.
Elle est également en charge de tout le contenu premium et des communiqués de presse.

Laisser un commentaire