Australie Breaking News Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Culinaire Culture Divertissement Nouvelles de la santé News Personnes Responsable Sécurité Shopping Tourisme Mise à jour de la destination de voyage Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE Vins & Spiritueux

Bravo mon pote : l'Australie est le nouveau pays le plus ivre au monde

Bravo mon pote : l'Australie est le nouveau pays le plus ivre au monde
Bravo mon pote : l'Australie est le nouveau pays le plus ivre au monde
Écrit par Harry Johnson

Le Global Drug Survey 2021 définissait l'ivresse comme des situations où les facultés physiques et mentales étaient altérées au point d'affecter l'équilibre, la concentration et la parole.

Print Friendly, PDF & Email

Plus de 32,000 22 personnes de 2021 pays différents à travers le monde ont révélé les niveaux de leur consommation de drogues et d'alcool à l'Enquête mondiale sur les drogues XNUMX.

Selon l'enquête internationale annuelle sur la consommation de drogue, les répondants australiens ont consommé de l'alcool au point d'être insoumis plus de deux fois par mois (environ 27 fois par an) alors que la moyenne mondiale était d'environ 14 fois, soit un peu plus d'une fois par mois.

La Enquête mondiale sur les drogues 2021 défini être ivre comme des situations où les facultés physiques et mentales étaient altérées au point que l'équilibre, la concentration et la parole étaient affectés.

Sur la base des résultats du rapport, les Australiens ont été nommés les plus gros buveurs du monde, tandis que le Danemark et la Finlande étaient à égalité en deuxième place, les répondants de chaque pays déclarant avoir bu près de deux fois par mois l'année dernière.

Près d'un quart des répondants australiens ont regretté leurs habitudes de consommation d'alcool, avec près des trois quarts des participants de Down Under déclarant être mécontents d'avoir "bu trop trop vite". 

Cependant, les buveurs irlandais ressentaient le pire de devenir en état d'ébriété, plus d'un quart "souhaitant [qu'ils] avaient bu moins ou pas du tout bu".

Les buveurs australiens sont également à égalité avec les répondants finlandais en tête de liste lorsqu'il s'agit de demander un traitement médical d'urgence pour des situations « graves » liées à l'alcool. Les taux de recours à des soins médicaux dans les deux pays étaient presque le triple de la moyenne mondiale, exerçant une pression supplémentaire sur les systèmes de santé publics touchés par le COVID.

Les chercheurs de l'enquête ont déclaré que les personnes vivant dans Australie « ont pris les bières » pendant la pandémie de COVID-19, car la plupart des régions ont évité les blocages prolongés observés dans d'autres pays au cours de l'année dernière.

À l'exception de Victoria, la plupart des États et territoires n'ont subi que des fermetures brèves et sévères, ce qui a permis aux lieux d'accueil de rester ouverts et à davantage d'événements d'avoir lieu.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire