Dernières nouvelles européennes Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires France Dernières Nouvelles Nouvelles du gouvernement Nouvelles de la santé Droits de l'Homme News Personnes Responsable Sécurité Suisse Tourisme Mise à jour de la destination de voyage Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE

La chambre basse du Parlement français approuve les « laissez-passer pour les vaccins »

La chambre basse du Parlement français approuve les « laissez-passer pour les vaccins »
La chambre basse du Parlement français approuve les « laissez-passer pour les vaccins »
Écrit par Harry Johnson

Nouveau projet de loi qui, s'il est approuvé par le Sénat la semaine prochaine, ferait de la vaccination contre le COVID-19 un must pour ceux qui souhaitent manger au restaurant, visiter les théâtres, musées et autres lieux culturels, et voyager à travers la France.

Print Friendly, PDF & Email

Tôt jeudi matin, après plusieurs jours d'intenses discussions dans la chambre basse du Parlement français, les législateurs ont finalement approuvé un projet de loi visant à lutter contre la propagation du COVID-19 en France.

Nouveau projet de loi qui, s'il est approuvé par Francedu Sénat de la semaine prochaine, ferait de la vaccination contre le COVID-19 un must pour ceux qui souhaitent manger au restaurant, visiter des lieux culturels et voyager à travers le pays.

214 membres de l'Assemblée nationale ont voté en faveur du nouveau projet de loi, 93 contre et 27 se sont abstenus.

Parmi les mesures figurant dans le projet de loi figure l'introduction de ce que l'on appelle les « passe-vaccins », pour remplacer les « passe-santé » existants que les gens doivent présenter pour pouvoir visiter les cafés, les bars et les restaurants, ainsi que les cinémas. , musées et transports publics interrégionaux.

Selon les règles actuelles, les personnes qui se sont remises du COVID-19 au cours des six derniers mois ou qui ont été vaccinées sont éligibles pour recevoir un laissez-passer sanitaire.

Il y a aussi une autre piste encore ouverte dans ce système : un test PCR ou antigénique négatif donne accès à un pass santé valable 24 heures.

Un laissez-passer vaccinal serait cependant différent; comme son nom l'indique, il ne serait plus remis en échange de résultats de test négatifs et ne serait délivré qu'à ceux qui se sont récemment rétablis ou ont été entièrement vaccinés contre le COVID-19.

Les règles s'appliqueraient à toutes les personnes de plus de 12 ans, à l'exception des personnes bénéficiant d'une dispense médicale.

Le nouveau projet de loi a été critiqué à l'Assemblée nationale par les partis d'extrême droite et d'extrême gauche, qui ont qualifié la législation d'attaque contre les libertés personnelles des Français.

L'ajout de carburant au feu était Président Emmanuel Macroncommente à un journal français, lorsqu'il définit sa stratégie comme «chier" les non vaccinés. Macron a déclaré que seule une "petite minorité" était encore récalcitrante, ajoutant que son gouvernement ferait plus de pression pour limiter la vie sociale de ces personnes, dans le but de les faire adopter la vaccination.

Le Sénat commencera à discuter du projet de loi mardi prochain, le gouvernement d'Emmanuel Macron espérant le promulguer d'ici le 15 janvier. Cela pourrait toutefois être retardé, car les opposants au projet de loi ont déclaré qu'ils soumettraient la législation controversée au Conseil constitutionnel français. Les conservateurs veulent qu'elle vérifie si la nécessité de protéger les Français du COVID-19 était "équilibrée" avec la nécessité de respecter les libertés individuelles des citoyens.

Hier, 332,000 19 nouveaux cas de COVID-XNUMX ont été signalés dans France – un nouveau record quotidien non seulement pour ce pays, mais pour n'importe quelle nation en Europe.

Avec l'avènement d'Omicron, le nombre d'infections n'a cessé d'augmenter dans France. On estime qu'environ cinq millions de personnes n'y ont pas encore été vaccinées contre le COVID-19.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire