Dernières nouvelles internationales Briser Nouvelles Voyage Voyage d'affaires Nouvelles du gouvernement Nouvelles de la santé Industrie hôtelière Israël Dernières nouvelles News Personnes Reconstitution Responsable Sécurité Tourisme Mise à jour de la destination de voyage Nouvelles de Travel Wire EN VEDETTE

Israël lève les interdictions de voyager rendues "obsolètes" par la propagation d'Omicron

Nachman Ash, directeur général du ministère israélien de la Santé
Nachman Ash, directeur général du ministère israélien de la Santé
Écrit par Harry Johnson

Le changement de restrictions s'appliquera aux citoyens israéliens, aux résidents et aux touristes, mais tous les voyageurs devront fournir des preuves de vaccination ou de guérison du virus.

Print Friendly, PDF & Email

Israël a annoncé que les voyages reprendraient à destination et en provenance des États israéliens sur la «liste rouge», y compris le US, le Royaume-Uni et la Suisse, qu'Israël considérait comme les nations « les plus à risque » au monde.

L'État juif a levé son interdiction totale de voyager contre les coronavirus contre les pays «à haut risque», admettant que la propagation de la souche Omicron du virus COVID-19 a rendu ces restrictions obsolètes.

Le changement de restrictions s'appliquera aux citoyens israéliens, aux résidents et aux touristes, mais tous les voyageurs devront fournir des preuves de vaccination ou de guérison du virus. Les pays de la liste rouge, à savoir le États-Unis, le Royaume-Uni, la Suisse, l'Éthiopie, le Mexique, la Turquie, les Émirats arabes unis et la Tanzanie – rejoindront la liste orange, qui oblige les voyageurs à subir une quarantaine de 24 heures à leur arrivée à Israël, et l'État déconseillera toujours aux gens de se rendre dans les endroits où les « taux d'infection locaux sont élevés ».

Les citoyens et résidents israéliens étaient auparavant interdits de quitter Israël pour les pays de la liste rouge, tandis que les non-citoyens des pays de la liste rouge n'étaient pas autorisés à entrer dans le pays.

Nachman Ash, le directeur général du ministère israélien de la Santé, qui a reçu sa quatrième dose de vaccin COVID-19 cette semaine, a suggéré que la variante Omicron "prendrait bientôt le dessus" en tant que souche dominante, les cas de COVID-19 atteignant 50,000 XNUMX cas par an jour, rendant les restrictions actuelles de la liste rouge redondantes.

Quelque 66 % des Israéliens ont été entièrement vaccinés contre le COVID-19, tandis que 47 % ont reçu une dose de rappel supplémentaire.

Israël a également récemment annoncé une quatrième dose de vaccin pour les plus de 60 ans.

Malgré d'intenses efforts de vaccination, les cas de coronavirus en Israël ont augmenté et le pays a enregistré mercredi sa plus forte augmentation quotidienne d'infections depuis le début de la pandémie.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis près de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire