Les injections de rappel COVID-19 sont désormais nécessaires pour entrer à Abu Dhabi

Les injections de rappel COVID-19 sont désormais nécessaires pour entrer à Abu Dhabi
Les injections de rappel COVID-19 sont désormais nécessaires pour entrer à Abu Dhabi
Écrit par Harry Johnson

Les Émirats arabes unis ont vu les cas quotidiens passer d'environ 50 par jour début décembre à plus de 3,000 2,195 par jour cette semaine. Le pays a signalé XNUMX XNUMX décès dus au COVID lundi.

Print Friendly, PDF & Email

Les visiteurs souhaitant entrer Abu Dhabi doit maintenant présenter une preuve de rappel de vaccin et également un test négatif pour le COVID-19 au cours des deux dernières semaines.

En raison d'un Omicron- augmentation alimentée des cas de COVID-19, Abu Dhabi a adopté une approche plus stricte du virus que son voisin Dubaï, le centre dépendant du tourisme en roue libre.

L'application de santé du gouvernement a déclaré plus tôt cette semaine que les personnes entrant dans la capitale du Emirats Arabes Unis doivent montrer un « laissez-passer vert » confirmant leur statut vaccinal.

L'application indique que les visiteurs ne sont plus considérés comme complètement vaccinés à moins qu'ils n'aient reçu un rappel au moins six mois après leur deuxième dose.

Les voyageurs doivent également avoir été testés négatifs pour le virus au cours des quatorze derniers jours pour conserver leur statut «vert».

Abu Dhabi exige également que les résidents présentent leur laissez-passer vert avant d'entrer dans les lieux publics ou les édifices gouvernementaux.

Le UAE a l'un des taux de vaccination par habitant les plus élevés au monde.

Selon les autorités des Émirats arabes unis, le pays a entièrement vacciné plus de 90 % de sa population.

Le nombre d'infections avait chuté en décembre, mais de nouveaux cas ont récemment atteint des sommets jamais vus depuis des mois.

Le UAE a vu les cas quotidiens passer d'environ 50 par jour début décembre à plus de 3,000 2,195 par jour cette semaine. Le pays a signalé XNUMX XNUMX décès dus au COVID lundi.

Print Friendly, PDF & Email

Nouvelles connexes

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis plus de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire