La moitié de la flotte d'Airbus n'est pas sûre selon Qatar Airways

Airbus passe une commande massive de nouveaux avions à Qatar Airways
Airbus passe une commande massive de nouveaux avions à Qatar Airways

Après que Qatar Airways a immobilisé près de la moitié de sa flotte d'A350 et a pris le différend avec Airbus devant la Haute Cour de Londres, l'avionneur européen a annoncé avoir « résilié » un contrat avec l'un des « trois grands » transporteurs de la région du Golfe pour 50 monocouloirs A321neo.

Dans une querelle croissante au sujet de l'échouement de l'A350, Qatar Airways a cessé d'accepter de nouvelles livraisons de l'avion gros porteur de Airbus jusqu'à ce que le problème de dégradation des surfaces extérieures du fuselage soit résolu.

Le géant de l'aérospatiale a reconnu l'existence d'une dégradation de la peinture, qui peut exposer un treillis métallique qui protège les avions des coups de foudre.

Mais Airbus affirme que la question ne pose aucun problème de sécurité aérienne.

Qatar Airways a exigé 618 millions de dollars de compensation, plus 4 millions de dollars de plus par jour pour chaque jour où les avions A350 sont restés inactifs.

En retour, Airbus a pris une mesure étonnante en annulant la commande de plusieurs milliards de dollars de 50 avions de Qatar Airways, "conformément à ses droits".

Selon l'avionneur, il a annulé les commandes d'A321neo car Qatar Airways a manqué à ses obligations contractuelles en refusant de prendre livraison des avions A350.

La commande valait plus de 6 milliards de dollars aux prix du catalogue, bien que les compagnies aériennes soient généralement moins facturées pour les achats importants.

Les deux sociétés ont eu leur première audience devant la Haute Cour de Londres jeudi.

Une nouvelle audience est prévue dans la semaine du 26 avril.

Déclaration de Qatar Airways sur l'Airbus A350
Print Friendly, PDF & Email

Nouvelles connexes