Un bateau de croisière refuse de retourner aux États-Unis et cherche refuge aux Bahamas

Un bateau de croisière refuse de retourner aux États-Unis et cherche refuge aux Bahamas
Symphonie de cristal
Écrit par Harry Johnson

La société mère de Crystal Symphony, Crystal Cruises, a annoncé plus tôt la semaine dernière qu'elle avait suspendu ses opérations et qu'elle entrait en liquidation.

Print Friendly, PDF & Email

Crystal CruisesLe navire de croisière Crystal Symphony a brusquement changé de cap samedi, se dirigeant vers le Bahamien l'île de Bimini au lieu de naviguer vers Miami, en Floride, après qu'un juge américain a ordonné sa saisie en raison de 4.6 millions de dollars de factures de carburant impayées.

La décision du juge américain est intervenue après qu'une action en justice a été déposée devant un tribunal de Miami par Peninsula Petroleum Far East demandant une action contre le navire en compensation des dettes impayées.

Le procès prétend que Crystal Cruises et Star Cruises, qui a affrété et géré Crystal Symphony, est en rupture de contrat avec Peninsula Petroleum Far East, devant à la société 4.6 millions de dollars de factures de carburant impayées.

La société mère de Crystal Symphony, Crystal Cruises, a annoncé plus tôt la semaine dernière qu'elle avait suspendu ses opérations et qu'elle entrait en liquidation.

"La suspension des opérations fournira à l'équipe de direction de Crystal l'occasion d'évaluer l'état actuel des affaires et d'examiner diverses options pour aller de l'avant", a déclaré Crystal Cruises dans un communiqué avant de lancer le processus de liquidation.

Pour les sept cents passagers du Crystal Symphony, leur voyage de 14 jours dans les Caraïbes s'est terminé de manière inattendue et brutale ce week-end, lorsque leur bateau de croisière a refusé de retourner aux États-Unis, cherchant refuge aux Bahamas au lieu.

Les passagers du Crystal Symphony auraient été emmenés par ferry à Fort Lauderdale ou aux aéroports locaux après le détournement imprévu.

Crystal Cruises a actuellement deux autres navires en cours de voyage, l'un devant terminer son voyage à Aruba le 30 janvier et l'autre en Argentine le 4 février.

Print Friendly, PDF & Email

Nouvelles connexes

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis plus de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire