La Thaïlande dépénalise la marijuana à des fins récréatives
Le ministre thaïlandais de la Santé, Anutin Charnvirakul

Le ministre thaïlandais de la Santé, Anutin Charnvirakul, a annoncé dans un long message sur Facebook que l'Office thaïlandais de contrôle des stupéfiants avait "enfin" accepté d'exclure toutes les parties de la plante de cannabis de la liste gouvernementale des drogues contrôlées, faisant de la Thaïlande le premier pays d'Asie à décriminaliser la consommation de marijuana.

Le ministre de la Santé, un partisan de longue date de la légalisation de la marijuana, a appelé les gens à utiliser la drogue pour leur «avantage» plutôt que «pour causer du tort».

Qualifiant l'annonce de "bonne nouvelle", Charnvirakul a noté que les "règles et cadres" pour la plantation et l'utilisation de la marijuana doivent être établis pour s'assurer que le cannabis sera utilisé "pour le bénéfice des personnes dans la médecine, la recherche, l'éducation".

"S'il vous plaît, ne l'utilisez pas pour causer du tort", a déclaré Charnvirakul.

Cependant, le ministre n'a pas précisé comment les changements affecteront le statut juridique de l'usage récréatif de la drogue, qui est actuellement une zone grise. À l'heure actuelle, la police locale et les avocats ne savent pas si la possession de marijuana reste une infraction passible d'arrestation.

Les règles font partie de la loi sur la marijuana et le chanvre qui donne le feu vert à la culture de cannabis à domicile après en avoir préalablement informé le gouvernement local. Des licences seront nécessaires pour utiliser la marijuana à des fins commerciales

Le nouveau règlement entrera en vigueur 120 jours après son annonce dans la publication gouvernementale.

La marijuana a été légalisée pour la première fois à des fins médicales et de recherche en Thaïlande en 2020.

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Nouvelles connexes