éTV 24/7 BreakingNewsShow :
Cliquez sur le bouton de volume (en bas à gauche de l'écran vidéo)
Actualités

La Thaïlande risque de manquer l'objectif touristique de 2010

0a13_20
0a13_20
Écrit par éditeur

BANGKOK - La Thaïlande risque de rater son objectif d'attirer 15.5 millions de visiteurs cette année alors que les tensions croissantes entre les manifestants anti-gouvernementaux et les troupes à Bangkok provoquent davantage d'annulations, en particulier

Print Friendly, PDF & Email

BANGKOK - La Thaïlande risque de rater son objectif d'attirer 15.5 millions de visiteurs cette année alors que les tensions croissantes entre les manifestants anti-gouvernementaux et les troupes à Bangkok provoquent davantage d'annulations, en particulier parmi les touristes d'Asie de l'Est, ont déclaré lundi des dirigeants de l'industrie du tourisme.

Le nombre de touristes en provenance de Chine, de Hong Kong et de Corée du Sud a considérablement diminué depuis la mi-mars, a déclaré le président de l'Association des agents de voyages thaïlandais Surapol Sritrakul à Dow Jones Newswires.

De nombreux vols charters en provenance de Chine ont été annulés tandis que les visiteurs de Hong Kong évitent également de se rendre en Thaïlande, a-t-il déclaré.

Certains touristes sud-coréens ont entièrement annulé leurs voyages tandis que d'autres ont changé de destination de Bangkok aux stations balnéaires du pays, y compris Pattaya et Phuket, a-t-il déclaré.

L'industrie du tourisme est un employeur majeur et fait partie intégrante de l'économie thaïlandaise, contribuant à environ 6 à 7% du produit intérieur brut. Le Bureau de la politique fiscale a estimé que les affrontements pourraient coûter à la Thaïlande environ 20.8 milliards de THB en revenus perdus dans l'industrie du tourisme cette année.

Des manifestants fidèles à l'ex-Premier ministre fugitif Thaksin Shinawatra organisent des rassemblements à Bangkok depuis le 12 mars pour exiger que le gouvernement actuel organise de nouvelles élections. Les affrontements de samedi entre les deux parties ont fait 21 morts et des centaines de blessés dans la violence politique la plus sanglante de Thaïlande depuis près de 20 ans.

Les manifestants restent au centre-ville de Bangkok, notamment lors d'un blocus du principal quartier commerçant et d'affaires de la ville.

Surapol a déclaré qu'il n'avait pas encore collecté de données sur les annulations de voyages après l'effusion de sang de samedi, mais a déclaré qu'il s'attend à ce que de nombreux touristes reportent leurs projets de voyage dans le royaume.

«Il est trop tôt pour estimer les dégâts», a-t-il déclaré.

Il a déclaré que le nombre de touristes dans le royaume cette année serait probablement inférieur à l'objectif du gouvernement de 15.5 millions d'environ 1 million.

«Si les tensions politiques cessent bientôt, l'industrie du tourisme pourrait se redresser à la fin de cette année pendant la haute saison touristique du pays», at-il déclaré.

Selon les chiffres de l'Autorité du tourisme de Thaïlande publiés vendredi dernier, les touristes d'Asie de l'Est ont chuté de 12.5% en mars par rapport à l'année précédente à 535 294, alors que Hong Kong, Chine et Taiwan ont émis des avertissements de voyage vers la Thaïlande. Les touristes d'Asie de l'Est représentaient près de 40% du total des arrivées de touristes en mars.

Le vice-gouverneur de l'Autorité du tourisme de Thaïlande, Prakit Piriyakiet, a déclaré que le nombre de touristes à Bangkok serait susceptible d'être touché à la suite des affrontements mortels de samedi. Cependant, il est trop tôt pour estimer les chiffres.

Des vols réguliers fonctionnent toujours tandis que les arrivées de touristes dans d'autres attractions telles que les stations balnéaires de Phuket, Krabi et Samui restent inchangées, a ajouté Prakit.

Prakit a déclaré que le nombre de pays ayant émis des avertissements de voyage pour la Thaïlande reste à 43. Seuls sept pays - Espagne, Lettonie, Émirats arabes unis, Arabie saoudite, Hong Kong, République tchèque et Autriche - ont averti leurs citoyens de ne pas se rendre en Thaïlande.

Le président de l'Association thaïlandaise du tourisme japonais, Anek Srishevachart, a déclaré qu'il pourrait réduire son objectif de 1 à 1.2 million d'arrivées de touristes japonais cette année.

«Nous sommes préoccupés par le nombre d'arrivées de touristes japonais au cours des deux à trois prochains mois, en particulier pendant leurs vacances de la Golden Week (de fin avril à début mai). L'effet ce mois-ci peut être minime car leurs réservations ne sont pas remboursables », a-t-il déclaré.

Les Japonais étaient le deuxième groupe de touristes internationaux en Thaïlande l'année dernière, avec 982,607 6.9 touristes représentant 815,708% du nombre total de touristes entrants. Les visiteurs chinois constituaient le troisième groupe en importance avec 1.75 XNUMX. Le plus grand groupe de touristes l'année dernière était de Malaisie avec XNUMX million de personnes.

Print Friendly, PDF & Email

A propos de l'auteur

éditeur

La rédactrice en chef est Linda Hohnholz.