Les chefs religieux du monde se réunissent pour la première fois en Arabie saoudite

Les chefs religieux du monde se réunissent pour la première fois en Arabie saoudite
Les chefs religieux du monde entier se réunissent en Arabie saoudite pour la première fois dans le cadre d'une conférence novatrice pour établir des ponts avec les dirigeants musulmans
Écrit par Harry Johnson

La Ligue musulmane mondiale (MWL) - la plus grande ONG islamique au monde - a conclu l'événement du Forum sur les valeurs communes parmi les adeptes religieux à Riyad, en Arabie saoudite, du 10 au 11 Shawal 1443 H, correspondant aux 11 et 12 mai 2022.

Le Forum, pour la première fois dans l'histoire, réuni au sein المملكة العربية السعودية Des chefs religieux chrétiens, juifs, hindous et bouddhistes aux côtés de chefs islamiques pour explorer des valeurs partagées et une vision globale commune de la coopération interreligieuse. Environ 100 chefs religieux ont assisté à la première conférence du genre, dont plus de 15 rabbins.

Les participants et conférenciers à l'événement comprenaient:

·  SEM Muhammad Al-Issa: Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale

·  Grand Rabbin Riccardo Di Segni (de Rome)

·  Cardinal Pietro Parolin: Secrétaire d'État du Vatican

·  Sa Sainteté Barthélemy Ier: Patriarche œcuménique et chef spirituel de 300 millions de chrétiens orthodoxes dans le monde

·  Son Éminence Ivan Zoria: Archevêque de l'Église orthodoxe d'Ukraine

·  Révérend Père Daniil Matrusov: Représentant du Patriarche de Russie

·  Banagala Upatissa Théro: Président de la société (bouddhiste) Mahabodhi du Sri Lanka

·  Pasteur, révérend Walter Kim: Président, National Association of Evangelicals (États-Unis)

·  M. Ven Swami Awdheshanand Giri: Président, Hindu Dharam Acharya Sabha (Inde)

·  Le rabbin Moise Lewin: Conseiller spécial du Grand Rabbin de France

·  Son Eminence Cheikh Dr. Shawki Allam: Grand Mufti d'Egypte

·  Rabbi David Rosen: Directeur, Affaires interreligieuses internationales, AJC (Comité juif américain)

·  Ambassadeur Rashad Hussain: Ambassadeur itinérant des États-Unis pour la liberté religieuse internationale

·  Dr Ahmed Hasan Taha: Président, Conseil de la jurisprudence irakienne

·  Mgr Thomas Paul Schirrmacher, archevêque: Secrétaire général, Alliance évangélique mondiale (Allemagne)

Les domaines d'accord entre les participants à la conférence comprenaient:

· La nécessité de respecter la diversité religieuse et les caractéristiques uniques de chaque religion/secte.

· Les droits de l'homme sont universels indépendamment de la religion, du sexe ou de la race – et appliqués par le droit international.

· La nécessité d'un dialogue continu entre les chefs religieux, les institutions et les communautés pour aider à prévenir et à désamorcer les affrontements civilisationnels.

· La nécessité pour les chefs religieux de s'engager dans un travail interreligieux et multiconfessionnel pour contrer les idéologies extrémistes.

Les recommandations de la conférence comprenaient :

· Les institutions nationales compétentes et les organes des Nations Unies doivent faire davantage pour lutter contre toutes les formes de discrimination et d'exclusion à l'encontre des minorités religieuses, culturelles et ethniques ; Et travailler à créer une législation forte et efficace ce faisant.

· Différentes plateformes d'influence ; en particulier les médias et les plateformes de médias sociaux doivent rester conscients de la responsabilité morale qui leur est confiée.

· Nous appelons tous les pays et la communauté internationale à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour assurer une protection adéquate des lieux de culte, leur assurer un libre accès, préserver leur rôle spirituel et les éloigner des conflits intellectuels et politiques et des luttes sectaires.

· Lancement d'un forum mondial appelé : « Forum de la diplomatie religieuse pour construire des ponts » basé sur le rôle influent des religions dans les sociétés humaines et le rôle important des adeptes religieux dans le rapprochement des relations entre les religions et les cultures dans le but de consolider la paix. 

· Travailler à la publication d'une compilation internationale sous le nom de : « L'Encyclopédie des Valeurs Humaines Communes ».

· Inviter l'Assemblée générale des Nations Unies à adopter une journée internationale des « valeurs humaines communes » qui célèbre les points communs entre les religions et les cultures du monde entier

Parmi les principaux objectifs de la conférence figurent les suivants :

· Établir un ensemble de valeurs communes à toutes les grandes religions du monde et une vision pour renforcer la compréhension, la coopération et la solidarité entre les religions du monde.

SE Muhammad Al-Issa, secrétaire général de l'organisation hôte, la Ligue musulmane mondiale, a déclaré :

« Les objectifs de cette conférence s'alignent sur les valeurs de la Ligue musulmane mondiale, qui s'efforce de construire des partenariats humanitaires pour un monde plus coopératif et pacifique et des communautés plus harmonieuses. Cette conférence aborde quelques-uns des grands enjeux de notre époque. En tant que plus grande ONG islamique au monde, dont le siège est situé dans le berceau de l'islam en Arabie saoudite, nous avons une responsabilité particulière dans ce travail. Qu'il s'agisse de lutter contre le changement climatique, de soutenir les réfugiés et les communautés vulnérables du monde entier, ou simplement de diffuser des messages de paix et de coexistence, le type de confiance et de coopération interconfessionnelles que cet événement favorise est désespérément nécessaire pour soutenir ces personnes du monde réel. objectifs."

Print Friendly, PDF & Email

Nouvelles connexes

A propos de l'auteur

Harry Johnson

Harry Johnson a été le rédacteur en chef de eTurboNews depuis plus de 20 ans. Il vit à Honolulu, Hawaï, et est originaire d'Europe. Il aime écrire et couvrir l'actualité.

Laisser un commentaire