Projet automatique

Lisez-nous | Écoutes nous | Regarde nous | Rejoignez live Events | Désactiver les annonces | En ligne |

Cliquez sur votre langue pour traduire cet article:

Afrikaans Afrikaans Albanian Albanian Amharic Amharic Arabic Arabic Armenian Armenian Azerbaijani Azerbaijani Basque Basque Belarusian Belarusian Bengali Bengali Bosnian Bosnian Bulgarian Bulgarian Catalan Catalan Cebuano Cebuano Chichewa Chichewa Chinese (Simplified) Chinese (Simplified) Chinese (Traditional) Chinese (Traditional) Corsican Corsican Croatian Croatian Czech Czech Danish Danish Dutch Dutch English English Esperanto Esperanto Estonian Estonian Filipino Filipino Finnish Finnish French French Frisian Frisian Galician Galician Georgian Georgian German German Greek Greek Gujarati Gujarati Haitian Creole Haitian Creole Hausa Hausa Hawaiian Hawaiian Hebrew Hebrew Hindi Hindi Hmong Hmong Hungarian Hungarian Icelandic Icelandic Igbo Igbo Indonesian Indonesian Irish Irish Italian Italian Japanese Japanese Javanese Javanese Kannada Kannada Kazakh Kazakh Khmer Khmer Korean Korean Kurdish (Kurmanji) Kurdish (Kurmanji) Kyrgyz Kyrgyz Lao Lao Latin Latin Latvian Latvian Lithuanian Lithuanian Luxembourgish Luxembourgish Macedonian Macedonian Malagasy Malagasy Malay Malay Malayalam Malayalam Maltese Maltese Maori Maori Marathi Marathi Mongolian Mongolian Myanmar (Burmese) Myanmar (Burmese) Nepali Nepali Norwegian Norwegian Pashto Pashto Persian Persian Polish Polish Portuguese Portuguese Punjabi Punjabi Romanian Romanian Russian Russian Samoan Samoan Scottish Gaelic Scottish Gaelic Serbian Serbian Sesotho Sesotho Shona Shona Sindhi Sindhi Sinhala Sinhala Slovak Slovak Slovenian Slovenian Somali Somali Spanish Spanish Sudanese Sudanese Swahili Swahili Swedish Swedish Tajik Tajik Tamil Tamil Telugu Telugu Thai Thai Turkish Turkish Ukrainian Ukrainian Urdu Urdu Uzbek Uzbek Vietnamese Vietnamese Welsh Welsh Xhosa Xhosa Yiddish Yiddish Yoruba Yoruba Zulu Zulu

L'UE menace KLM de poursuites judiciaires

0a2_138
0a2_138
Avatar
Écrit par éditeur

AMSTERDAM - La Commission européenne a déclaré lundi que l'unité néerlandaise KLM d'Air France-KLM devrait indemniser pleinement les passagers pour les retards et les annulations causés par les cendres volcaniques qui ont fermé la plupart des a

AMSTERDAM - La Commission européenne a déclaré lundi que l'unité néerlandaise KLM d'Air France-KLM devrait indemniser pleinement les passagers pour les retards et les annulations causés par les cendres volcaniques qui ont fermé la plupart de l'espace aérien européen pendant des périodes d'avril et mai et mettre sa politique en conformité avec le droit de l'Union européenne .

«Nous nous attendons vraiment à ce qu'à la suite de l'intervention de la Commission européenne, nous voyions rapidement une clarification de KLM sur sa politique afin qu'elle soit conforme au droit de l'UE. Si ce n'est pas le cas, d'autres mesures peuvent être prises, notamment une action en justice au niveau national ou européen pour garantir que la législation européenne est pleinement respectée », a déclaré un porte-parole de la CE.

L'intervention de la Commission est intervenue après qu'il est apparu que KLM ne remboursait les passagers que pendant les premières 24 heures où ils étaient bloqués par le nuage de cendres.

Une porte-parole de KLM a déclaré que la compagnie aérienne attendrait le résultat d'un examen des compensations par le Conseil des transports de l'Union européenne avant de modifier sa politique de remboursement.

Les compagnies aériennes ont fait valoir que le règlement 261 de la CE, qui stipule que les compagnies aériennes ont le devoir de prendre soin des passagers bloqués et de leur rembourser toutes les dépenses engagées, est trop sévère pour les compagnies aériennes, en particulier en cas de catastrophe naturelle qui échappe à leur contrôle.